mardi 11 aot 2020 15:46:55

Tahmi installe la commission nationale du sport d’élite de haut niveau et de détection des talents : « Tout faire pour rehausser le niveau du sport national »

Rabah Madjer :  « On ne ménagera aucun effort dans l’intérêt du sport national »

PUBLIE LE : 01-12-2013 | 23:00
Photos : Louiza M.

Hier matin, au siège du Fonds national de la promotion des initiatives sportives et de jeunesse (FNPISJ) du centre sportif de Ghermoul, il a été procédé à l’installation de la Commission nationale du sport d’élite de haut niveau et de détection des talents, par le ministre de la Jeunesse et des Sports, Mohamed Tahmi.

Ont pris part à cette cérémonie, les membres de ladite commission, avec, à sa tête, la star nationale et mondiale du football, Rabah Madjer, ainsi que le directeur des sports au MJS, Mokhtar Boudina.
Les cadres du MJS, les représentants des différents corps de sécurité, tels que la police, l’ANP, ainsi que ceux de hautes institutions faisaient également partie des invités. Mohamed Tahmi, dans une allocution courte et conséquente, devant les membres de la presse venus eux aussi en nombre, a rappelé l’importance que revêt une telle initiative, qui «répond à la stratégie de l’État et de la tutelle, qui ne veulent pas perdre de temps et veulent même accélérer l’opération des réformes du sport national, en réfléchissant à mettre les structures et mécanismes nécessaires qui permettront de traduire sur le terrain, l’esprit de la nouvelle loi 13-05 du sport d’une manière effective et concrète». Il explique : «Je dirai, tout d’abord, que je suis très heureux de procéder à l’installation de cette importante commission, qui aura un travail de fond très important à accomplir. Notre préoccupation à tous sera de veiller à détecter et à prendre en charge les jeunes talents sur tous les plans et aussi à faire en sorte de rehausser le sport national, en accordant au sport d’élite et de haut niveau, tous les moyens nécessaires qui permettront aux sportifs en question de s’épanouir et de représenter, de la meilleure des façons, l’Algérie dans le concert des nations, lors des grandes compétitions.»
Il affirme : «Nous aspirons à un véritable développement du sport national. Cette commission a pour mission de bien étudier et d’analyser la meilleure méthode de relever le niveau du sport national d’élite pour lui permettre d’atteindre le haut niveau, à travers une bonne détection et prise en charge des jeunes talents, dans les diverses disciplines sportives. On doit aussi leur assurer après, une carrière digne. Il faut prendre les mesures qu’il faut à travers les nouveaux textes de la loi 13-05. On fera tout ce qui est en notre possible, selon les lois en place, pour rehausser le niveau du sport national à travers une vraie élite qui disposera de tous les moyens qu’il faut.»
Par ailleurs, le ministre a annoncé officiellement la désignation de Rabah Madjer, assis à ses côtés, à la tête de ladite commission. À son sujet, il dit : «Madjer est une figure emblématique du sport national à travers sa riche et remarquable carrière de footballeur de niveau mondial. Il a un vécu et une longue expérience sportive qui ne pourra que profiter au travail de la commission du sport d’élite et de haut niveau. Cette commission est constituée de personnalités sportives, de techniciens et de spécialistes du sport à la riche expérience et aux compétences reconnues.»
Évoquant la composante de cette nouvelle instance, il précise que celle-ci est constituée de 9 membres émanant de 9 fédérations olympiques et non olympiques, et de 8 techniciens de haut niveau, entre autres.  
Après que Madjer eut à son tour pris la parole et après avoir permis aux médias de faire leur travail, la commission a entamé ses activités à travers sa première réunion de travail à huis clos.
Mohamed-Amine Azzouz

-----------------------------------

Rabah Madjer :
« On ne ménagera aucun effort dans l’intérêt du sport national »
Le président de la Commission nationale du sport d’élite, de haut niveau et de détection des talents, à affirmé, quant à la mission qui lui a été confiée ainsi qu’aux membres qui travailleront à ses côtés : «C’est un honneur pour moi d’avoir eu la confiance du ministre de la Jeunesse et des Sports, et du MJS pour cette noble mission. Je tiens à les en remercier. On est là pour travailler avec des spécialistes et techniciens aux faits des besoins du sport. Un grand travail nous attend. On ne ménagera aucun effort pour participer à redonner au sport national, ses lettres de noblesses inscrites à travers les réformes des années 1970, qui ont vu la naissance de grands champions et sportifs dans de nombreuses disciplines. On va bosser d’arrache-pied dans une réelle concertation. Notre sport va mal. Il y a des solutions pour le mettre sur les rails du succès et de la réussite. On est au service de la nation. Ce ne sont pas les talents et les potentialités qui font défaut. On doit seulement avoir une bonne politique et bien les encadrer. On pourra encore avoir des Morceli, Boulmerka, Assad, Belloumi et autres figures du sport algérien. À présent, place au travail sur le terrain. On ne ménagera aucun effort pour l’intérêt du sport national.»
Propos recueillis par M.-A. A.

DONNEZ VOTRE AVIS

Il n'y a actuellement aucune réaction à cette information. Soyez le premier à réagir !

S'inscrire
 

Donnez votre avis

Aidez nous à améliorer votre site en nous envoyant vos commentaires et suggestions