mardi 07 juillet 2020 18:13:18

Electricité : Le ministre de l'Energie annonce la réalisation de 20 centrales photovoltaïques d'ici à 2014

Le ministre de l'Energie et des Mines, Youcef Yousfi, a annoncé, jeudi à Alger la construction, avant l'été 2014, de 20 centrales photovoltaïques qui devraient réduire les tensions sur l'offre de l’électricité, à l'origine de coupures dans les périodes de pic de consommation.

PUBLIE LE : 30-11-2013 | 0:00
D.R

Le ministre de l'Energie et des Mines, Youcef Yousfi,  a annoncé, jeudi à Alger la construction, avant l'été 2014, de 20 centrales photovoltaïques qui devraient réduire les tensions sur l'offre de l’électricité,  à l'origine de coupures dans les périodes de pic de consommation. "Nous avons décidé de construire une vingtaine de centrales photovoltaïques d'ici l'été 2014 qui vont participer à la satisfaction des besoins nationaux  en électricité, notamment durant l'été", a-t-il déclaré en marge d'une séance  de questions orales au Conseil de la nation. "Le projet est en phase d'acquisition des équipements", a ajouté le ministre, qui n'a pas avancé de chiffres sur sa capacité de production électrique. Le montage des centrales sera assuré par Sonelgaz et les fournisseurs des équipements, a-t-il précisé. Selon le ministre, l'Algérie recourra à l'importation des centrales, dans un premier temps, mais, à l'avenir, ces centrales seront construites "par nos propres moyens avec la mise en service de l'usine de panneaux photovoltaïques de Rouïba", a-t-il indiqué. Pour 2030, le secteur de l'énergie ambitionne de construire 60 centrales électriques et photovoltaïques ainsi que des éoliennes, a précisé le ministre dans sa réponse à la question d'un sénateur du RND sur l'état de la mise en  œuvre du programme des énergies renouvelables arrêté par le gouvernement en 2011. Une éolienne d'une capacité de 10 MW est en cours de construction à Adrar. Les travaux de sa réalisation seront achevés avant fin 2013, a-t-il avancé. L'Algérie a lancé un ambitieux programme de développement des énergies renouvelables de 22.000 MW qui sera réalisé à l'horizon 2030, dont 10.000 MW pourraient être dédiés à l'exportation si certaines conditions s'y prêtent. Elle a à maintes reprises exprimé sa disponibilité à participer à des projets d'exportation d'électricité renouvelable, mais a aussi conditionné sa participation par un partage de financements, une ouverture plus conséquente du marché européen de l'électricité et un transfert de la technologie.
 

DONNEZ VOTRE AVIS

Il n'y a actuellement aucune réaction à cette information. Soyez le premier à réagir !

S'inscrire
 

Donnez votre avis

Aidez nous à améliorer votre site en nous envoyant vos commentaires et suggestions