jeudi 23 janvier 2020 16:53:09

Traitement et valorisation des déchets : Signature d’un contrat de performance environnementale

Un contrat de performance environnementale, du traitement et de la valorisation des déchets dans les fours de cimenteries a été signé, hier, entre le ministère de l’Aménagement du territoire et l’Environnement (MATE), Lafarge Algérie et le Syndicat national algérien des pharmaciens et officines (SNAPO).

PUBLIE LE : 27-11-2013 | 0:00
Ph : louiza.M

S’exprimant en marge d’un  symposium organisé à l’hôtel Hilton (Alger), sur le thème ‘’La cimenterie, une solution éprouvée pour valoriser les déchets’’,  M. Tolba Tahar, directeur chargé de l’environnement au MATE, a relevé qu’actuellement, il a été enregistré environ 1.500 tonnes des médicaments périmés et stockés. Cette relation de partenariat en recyclage des déchets spéciaux est une stratégie qui a pour objectif  de  protéger  l’environnement et la création d’une filiale pour prendre en charge la co-incinération, est-il indiqué.
Ces déchets stockés au niveau des officines de pharmacies selon lui  ne doivent pas être mélangés avec les déchets ménagers ou jetés dans la nature, aléatoirement. Notre interlocuteur a mis à profit cette occasion pour exprimer sa satisfaction quant à la signature de  cette convention. Quant à Lafarge Algérie, c’est un opérateur spécialisé dans la production du ciment, mais contribue  aussi à la co-incinération. Aussi, l’organisation de cette journée d’étude donne à chaque acteur l’opportunité de s’informer et de débattre de tous les aspects liés à la co-incinération des déchets afin de faire le point sur la valorisation énergétique des déchets en cimenterie. Identifier les déchets qui peuvent faire l’objet d’une co-incinération. Recenser les bonnes pratiques en la matière, et, enfin, évaluer son potentiel de développement en Algérie. En effet, dans le cadre général des orientations tracées par le gouvernement pour la réhabilitation du service public, la politique de maîtrise, d’amélioration et de modernisation de la gestion des déchets constitue une des priorités en matière de protection de l’environnement. Il convient de noter que cette politique s’est concrétisée par la promulgation de la loi 01-19 du 12 décembre 2001, relative à la gestion, au contrôle et à l’élimination des déchets. D’une manière générale, a-t-il expliqué « la co-incinération consiste en une valorisation des déchets en tant que combustibles au niveau de certaines branches industrielles qui utilisent des procédés à haute température telles que les cimenteries, les centrales thermiques chauffées au charbon ou fonderies. Elle permet également une réduction notable des quantités à enfouir et la valorisation de toute la fraction énergétique des déchets, le remplacement direct de combustible fossile en cimenterie et la réduction d’émissions de gaz. Dans une déclaration à El Moudjahid, Mme Nadira Gessoum, secrétaire générale de la SNAPO, a fait savoir qu’actuellement  plus de 9.000 pharmacies privées sont opérationnelles. Ces dernières stockent chacune  approximativement  100 kg de médicament périmés, ce qui donne  globalement un stock de 900.000 kg enregistrés depuis 2002. Notre interlocutrice a rappelé que depuis l’interdiction de  l’incinération des médicaments périmés au niveau des hôpitaux,  le niveau du stock a augmenté.
Makhlouf Ait Ziane
 

DONNEZ VOTRE AVIS

Il n'y a actuellement aucune réaction à cette information. Soyez le premier à réagir !

S'inscrire
 

Donnez votre avis

Aidez nous à améliorer votre site en nous envoyant vos commentaires et suggestions