mercredi 20 novembre 2019 19:33:52

A ceux qui assimilent ses sorties sur le terrain à une campagne électorale : Sellal remet les pendules à l’heure

Le Premier ministre annonce une hausse du montant du programme complémentaire pour Relizane : Une enveloppe de 33 milliards de dinars

PUBLIE LE : 25-11-2013 | 0:00
D.R

Dans la wilaya de Relizane, où il était en visite de travail et d’inspection, le Premier ministre, M. Abdelmalek Sellal, a jugé bon d’éclairer, si besoin est, l’opinion publique et par ricochet, la classe politique, sur les véritables motivations et les objectifs qui orientent et inspirent son action à la tête du gouvernement.

Etant entendu que, parfois, le silence n’est pas de bon conseil, notamment lorsqu’il s’agit de l’interprétation des commentaires et des analyses qui se font suite aux multiples visites de travail qu’il effectue assidument à l’intérieur du pays, dans le cadre de la mise en œuvre et du suivi du plan de développement initié par le Président de la République, M. Abdelaziz Bouteflika. L’occasion fut donc propice et éminemment opportune pour clarifier certains points et couper court à tout un éventail d’hypothèses, de jugements, qui à force d’être galvaudés prennent, quelque part, l’allure d’affirmations quasiment péremptoires, assénées avec une surprenante conviction.
Et ce n’est pas sous le coup du hasard ni sous l’effet d’une saute d’humeur que le Premier ministre a tenu, face à la société civile et dans un climat empreint de franchise et de liberté de parole, à dire et à rectifier le tir, replaçant le débat dans son véritable contexte.
M. Sellal, dans un souci de clarté, de transparence s’est engagé solennellement, à ce que le gouvernement présente le bilan de ses activités début 2014. « Il est nécessaire que le gouvernement présente, au début de l’année prochaine, un bilan sur ses activités et le développement enregistré par le pays. »
M. Sellal a souligné que sa visite à Relizane « n’a rien à voir avec une quelconque campagne électorale comme certains tentent de l’interpréter. Il n’est question que de concrétiser un programme national pour lequel le gouvernement a pris l’engagement devant le Parlement et le Président de la République, et la charge de le mener à bien pour le bénéfice des 48 wilayas et des 1.541 communes du territoire national. Pour M. Sellal, il s’agit de combler au plus vite les lacunes dépistées sur le terrain et de poursuivre le travail afin de réaliser les objectifs fixés. Ni plus ni moins. D’où l’impérative mission d’accélérer le rythme de réalisation afin de résoudre les problèmes des citoyens, de mettre fin au retard accumulé dans plusieurs secteurs, d’œuvrer de telle manière à ce que le rythme de développement soit garanti par la stabilité politique, sociale et sécuritaire.
La mise en application par le gouvernement de cette volonté, formulée sous de tels arguments, n’a pas besoin d’un effort colossal de réflexion pour en comprendre le sens et en saisir la démarche. A plus forte raison, elle ne souffre aucune équivoque.  Le Premier ministre, comme pour étayer davantage cette volonté ouvertement affichée, affirme que le gouvernement agit en son âme et conscience, sans avoir à décliner une quelconque ambition avouée ou inavouée.
Car dans ce cas de figure, le peuple algérien est souverain et lui seul est détenteur de la terre et de ses richesses.
Ainsi donc, un sérieux démenti, est asséné avec conviction par le Premier ministre, à l’adresse de certains analystes, observateurs et autres formations politiques, qui semblent se confiner dans des postures en porte-à-faux avec les motivations qui animent l’action du gouvernement sur le terrain des faits. Il est, par conséquent, vain de faire accroire que les visites d’inspection et de travail du Premier ministre, relèvent d’une stratégie électorale avant l’heure ou anticipée. Dont acte.
M. Bouraib

------------------------------

Le Premier ministre annonce une hausse du montant du programme complémentaire pour Relizane
Une enveloppe de 33 milliards de dinars

Le Premier ministre, Abdelmalek Sellal, a annoncé, samedi soir à Relizane lors d’une rencontre avec les autorités locales élargie à la société civile, l’augmentation de la dotation du programme complémentaire au profit de la wilaya à 33 milliards de dinars.
En visite de travail dans la wilaya, M. Sellal a souligné que cette dotation sera consacrée à couvrir les besoins de la wilaya en projets dans plusieurs secteurs, notamment les projets d’assainissement, d’infrastructures de base, d’éducation et de santé. La valeur du programme complémentaire initial destinée à la wilaya à l’occasion de cette visite était de l’ordre de 25 milliards de dinars, selon un document des services du Premier ministère remis à la presse lors de la rencontre de M. Sellal avec les autorités locales élargie à la société civile.
Répondant aux préoccupations de la société civile axées sur les différents secteurs, le Premier ministre a souligné que le barrage de Jdiouia consacré à l’irrigation, programmé pour l’année 2015, bénéficiera l’année prochaine de 12 milliards DA pour sa réalisation. Le centre universitaire de Relizane sera doté, dès la saison prochaine, de nouvelles spécialités scientifiques.
Le Premier ministre a valorisé la dynamique de développement que connaît la wilaya, notamment l’essor industriel. M. Sellal a saisi l’occasion de cette rencontre pour transmettre les salutations du Président de la République, Abdelaziz Bouteflika, à la population de la wilaya de Relizane.

DONNEZ VOTRE AVIS

Il n'y a actuellement aucune réaction à cette information. Soyez le premier à réagir !

S'inscrire
Presedant
Suivent
 

Donnez votre avis

Aidez nous à améliorer votre site en nous envoyant vos commentaires et suggestions