dimanche 18 novembre 2018 14:12:34

Signature, hier, d’une convention entre le ministère des Affaires religieuses et les Archives nationales

Assurer une bonne prise en charge du fonds archivistique

PUBLIE LE : 19-11-2013 | 0:00
D.R

Le siège du ministère des Affaires religieuses et du Wakf a abrité, hier après-midi, une cérémonie de signature de convention cadre entre le département de M. Bouabdellah Ghlamallah et les Archives nationales, en présence de nombreux cadres des deux institutions.

A cette occasion, le ministre des Affaires religieuses et du Wakf a prononcé une courte allocution dans laquelle il a souligné l’importance que revêt cet accord pour son département, en termes de formation et de perfectionnement des personnels de son secteur, d’organisation optimale de l’activité archivage dans les diverses structures relevant du ministère, et en matière de préservation et de valorisation du patrimoine archivistique national appartenant aux biens wakf. Dans ce contexte, il a mis l’accent sur la préservation des archives du secteur des affaires religieuses en tant que partie intégrante de la mémoire nationale, en rappelant à cet égard que pour accaparer les superficies agricoles utiles, l’occupant colonial a commencé par la destruction de nombreuses zaouias, notamment, sachant que ces espaces de religion et de culture sont aussi les gardiennes de la mémoire nationale. M. Ghlamallah devait ensuite ajouter que le fonds archivistique du secteur comprend plus de 5.000 boîtes d’archives diverses (documents légaux, manuscrits, témoignages, etc.) datant de diverses périodes de l’histoire de l’Algérie, et provenant des institutions, mosquées historiques et de zaouias. Pour que ce riche patrimoine culturel et religieux, existant à travers tout le pays, puisse être connu, étudié, analysé par les chercheurs universitaires, a déclaré le ministre des Affaires religieuses et du Wakf, nous avons conclu cette convention-cadre avec l’institution des Archives nationales, représentée par son DG, M. Abdelmadjid Chikhi, afin de permettre à une centaine de fonctionnaires du secteur de subir une formation de qualité dans le domaine, en termes d’organisation, d’uniformisation des méthodes d’archivage, de valorisation des documents et manuscrits anciens, grâce aux moyens et techniques modernes. Quant à M. Abdelmadjid Chikhi, DG des Archives nationales, il a exprimé sa satisfaction suite à la conclusion de cette convention-cadre avec le ministère, en soulignant l’importance accordée par le département de M. Ghlamallah à la préservation de la mémoire nationale avant de faire part de la large disponibilité de son institution à assurer une formation adéquate aux fonctionnaires concernés du secteur pour les aider à mieux organiser leur travail et à assurer une bonne prise en charge du patrimoine archivistique du ministère, notamment en matière de préservation, valorisation et restauration.
Mourad A.
 

DONNEZ VOTRE AVIS

Il n'y a actuellement aucune réaction à cette information. Soyez le premier à réagir !

S'inscrire
Presedant
Suivent
 

Donnez votre avis

Aidez nous à améliorer votre site en nous envoyant vos commentaires et suggestions