vendredi 15 dcembre 2017 20:55:23

59e anniversaire du 1er Novembre : Le Président Bouteflika reçoit des messages de vœux de souverains et chefs d’Etat

Le Président de la République, M. Abdelaziz Bouteflika, a reçu des messages de vœux émanant de plusieurs souverains et chefs d’Etat à l’occasion de la célébration du 59e anniversaire du déclenchement de la Révolution du 1er Novembre 1954, dans lesquels ils ont exprimé leurs chaleureuses félicitations et fait part de leur volonté à renforcer les relations de leur pays avec l’Algérie.

PUBLIE LE : 14-11-2013 | 0:00
D.R

Le Président de la République, M. Abdelaziz Bouteflika, a reçu des messages de vœux émanant de plusieurs souverains et chefs d’Etat à l’occasion de la célébration du 59e anniversaire du déclenchement de la Révolution du 1er Novembre 1954, dans lesquels ils ont exprimé leurs chaleureuses félicitations et fait part de leur volonté à renforcer les relations de leur pays avec l’Algérie.

Ainsi, le président russe, Vladimir Poutine, a indiqué en s’adressant au Président Bouteflika : « Votre pays qui a obtenu des résultats importants dans les domaines social, économique et humanitaire, jouit de l’autorité méritée sur l’arène internationale.» « Les relations algéro-russes se développent traditionnellement de manière positive. Je suis sûr que leur consolidation ultérieure conformément à la déclaration de partenariat stratégique signé en 2001, répond aux intérêts fondamentaux de nos peuples et contribue à la stabilité et à la sécurité régionale », a ajouté le président russe. De son côté, le président chinois, Xi Jinping, a relevé, dans son message, que « depuis ces dernières années, en relevant activement toutes sortes de défis, l’Algérie a maintenu la stabilité politique et le développement continu de l’économie et joué un rôle important dans les affaires régionales et internationales ». « Le peuple chinois est vraiment ravi des succès que le peuple algérien a obtenus dans la cause de l’édification du pays et de son développement », a-t-il souligné. Par la même occasion, le président de la République de Corée, Park Geun-Hye, a relevé l’importance de la coopération algéro-coréenne qui s’est intensifié « de manière considérable » ces dernières années, ainsi que « la compréhension mutuelle » qui caractérise les relations entre les deux pays. « Je souhaite voir s’approfondir davantage nos excellentes relations d’amitié dans de nombreux domaines au service des intérêts mutuels de nos deux peuples dans les années à venir », a encore relevé le président sud-coréen. Le président allemand, Joachim Gauck, a indiqué dans un message similaire, que son pays et l’Europe suivent « avec un grand intérêt » les efforts que le Président Bouteflika déploie pour « garantir la paix, la sécurité et la prospérité de tous les citoyens algériens dans cette phase de changement que traverse la région ». « Une coopération plus étroite de votre pays avec l’Union européenne et les partenaires de l’Union pour la Méditerranée, est également dans notre intérêt », note le président allemand à l’adresse de son homologue algérien.
Dans le même ordre d’idées, le président français, François Hollande, a mis en évidence le rôle de l’Algérie en faveur de la paix et de la stabilité de la région. « A l’heure où les enjeux de coopération en Méditerranée et au Sahel prennent un relief particulier, les deux acteurs majeurs que sont la France et l’Algérie disposent de nombreux outils pour œuvrer, de concert, en faveur de la stabilité et du développement régional. Soyez assuré de la volonté de la France d’établir un dialogue approfondi avec l’Algérie sur l’ensemble de ces questions », a affirmé le président Hollande dans son message au Président Bouteflika à l’occasion du 59e anniversaire de la Révolution. Le Roi du Maroc, Mohamed VI, a, de son côté, fait part de sa « ferme volonté » de donner une « nouvelle impulsion » aux relations de coopération entre les deux pays. Mohamed VI a réitéré sa « ferme volonté de donner une nouvelle impulsion aux relations de coopération entre nos deux pays au service de leurs intérêts communs, et pour la réalisation des aspirations de nos peuples à davantage de progrès et de prospérité ». Il s’est dit également convaincu que « les liens solides de fraternité et de voisinage » qui unissent les deux pays « nous incitent à œuvrer, ensemble, à l’édification d’un Maghreb uni et solidaire en mesure de réaliser la complémentarité et l’intégration afin de lui permettre de relever les différents défis ». Pour sa part, le président tunisien, Mohamed El-Moncef El-Marzouki, a exprimé sa « profonde satisfaction » quant à l’« excellence des relations de fraternité et de coopération » entre les deux pays, tout en réitérant sa détermination à poursuivre cette coopération bilatérale afin de répondre « aux aspirations et aux attentes de nos deux peuples frères, ainsi qu’au processus d’édification du Maghreb arabe ». L’Emir du Koweït, Sabah Al-Ahmed Al-Djaber Al-Sabah, a exprimé ses « chaleureuses félicitations » au président Bouteflika à cette occasion, soulignant que « l’Algérie a réalisé les aspirations de son peuple en matière de progrès et de développement sous la direction du Président de la République ». Par la même occasion, le président sahraoui, Mohamed Abdelaziz, a indiqué dans son message que le peuple algérien célèbre cet anniversaire « en toute fierté et dans la dignité, sur son territoire qu’il a libéré du colonialisme, grâce aux sacrifices d’un million et demi de martyrs ».
Pour le président sahraoui, cette date historique du 1er novembre 1954 constitue pour les autres peuples luttant pour leur liberté et leur dignité, un exemple de sacrifice pour l’indépendance.
APS

DONNEZ VOTRE AVIS

Il n'y a actuellement aucune réaction à cette information. Soyez le premier à réagir !

S'inscrire
Presedant
Suivent
 

Donnez votre avis

Aidez nous à améliorer votre site en nous envoyant vos commentaires et suggestions