jeudi 15 novembre 2018 20:52:01

Rapport Doing business de la BM : M. Benyounès examine l’amélioration du classement de l’Algérie avec la représentante du PNUD

L’amélioration du classement de l’Algérie dans le Rapport Doing business de la Banque mondiale (BM) a été au centre des entretiens entre le ministre du Développement industriel et de la Promotion de l’investissement, Amara Benyounès et la représentante résidente du programme des Nations unies pour le développement (PNUD), Costa Amaral Ana Cristina, indique un communiqué du ministère.

PUBLIE LE : 12-11-2013 | 0:00
D.R

L’amélioration du classement de l’Algérie dans le Rapport Doing business de la Banque mondiale (BM) a été au centre des entretiens entre le ministre du Développement industriel et de la Promotion de l’investissement, Amara Benyounès et la représentante résidente du programme des Nations unies pour le développement (PNUD), Costa Amaral Ana Cristina, indique un communiqué du ministère. Le ministre a passé en revue, au cours de cette audience avec Mme Costa Amaral également coordinatrice résidente du système des Nations unies en Algérie, « les efforts consentis par les autorités algériennes dans le cadre de la politique du secteur et s’est félicitée des expériences positives menées », tout en dressant « les grandes lignes du programme avec l’organisation onusienne », précise la même source.  Il s’agit « d’axes stratégiques » qui intéressent l’Algérie, notamment l’amélioration du classement de l’Algérie dans le Rapport Doing business de la Banque mondiale (BM) qui constitue une préoccupation majeure du secteur afin d’ améliorer le climat des affaires ». Les deux parties ont aussi abordé « la consolidation du guichet unique ‘‘investissement’’ en l’appui par une expertise organisationnelle, le confortement des capacités managériales pour un développement industriel créateur d’emplois ainsi que la promotion des métiers industriels ». De son côté Mme Costa Amaral a exprimé « sa disponibilité à soutenir les efforts de l’Algérie pour le développement du secteur et de créer un espace de coordination et de coopération autour des différents programmes de soutien des Nations unies, d’une part, et les institutions publiques concernées d’autre part ». Il a été convenu, par ailleurs, de préparer la tenue, en décembre, d’un atelier technique regroupant des cadres du ministère et des experts de l’ONU en vue d’arrêter un programme d’action à la lumière des axes de coopération proposés.
Les projets du PNUD ont été également au centre de l’entretien entre les deux parties.

DONNEZ VOTRE AVIS

Il n'y a actuellement aucune réaction à cette information. Soyez le premier à réagir !

S'inscrire
Presedant
Suivent
 

Donnez votre avis

Aidez nous à améliorer votre site en nous envoyant vos commentaires et suggestions