samedi 22 septembre 2018 01:24:46

NAAMA : 3.720 personnes inscrites aux cours d’alphabétisation

Quelque 3.720 personnes suivent les cours d’alphabétisation, au titre de l’année scolaire 2013-2014, à travers la wilaya de Naâma, a-t-on appris hier auprès de l’antenne locale de l’Office national d’alphabétisation et d’enseignement pour adulte (ONAEA).

PUBLIE LE : 04-11-2013 | 0:00
D.R

Quelque 3.720 personnes suivent les cours d’alphabétisation,  au titre de l’année scolaire 2013-2014, à travers la wilaya de Naâma, a-t-on appris hier auprès de l’antenne locale de l’Office national d’alphabétisation  et d’enseignement pour adulte (ONAEA). Plus de 60% des inscrits sont en zones rurales et 2.218 apprenants sont inscrits en premier niveau et 1.512 autres en deuxième niveau, encadrés par 174 enseignants dont 83 encadreurs universitaires, a indiqué le responsable de l’antenne de l’ONAEA, Smail Zaidi. La femme représente 90% des inscrits aux classes d’alphabétisation, notamment au niveau des classes d’enseignement du Coran, à travers les zones  rurales et enclavées, à l’instar des bourgades relevant de la commune de Sfissifa  telles que Talla, Ouzeght, Oulkak et Fertassa, et les localités de Tirkount  et Belhandjer dans la commune de Ain-Sefra.          
L’antenne de l’ONAEA poursuit son programme de sensibilisation, en collaboration avec des partenaires tels que les directions de l’action social (DAS), de la formation professionnelle et des affaires religieuses, afin d’accueillir le plus grand nombre d’analphabètes, en sus de l’organisation de session de formation au profit des formateurs sur l’adaptation des programmes aux attentes des apprenants. Concernant les difficultés rencontrées, l’ONAEA les résume en l’absence  de classes, le départ de certains encadreurs et le retard dans le début effectif des cours dans les zones rurales vu que la majorité des inscrits sont des agriculteurs,  d’où un certain manque d’assiduité aux cours.
Des entraves qui n’ont pas freiné la volonté des responsables locaux  qui consentent beaucoup d’efforts dans ce cadre, en collaboration avec le mouvement associatif et les différents secteurs, notamment celui de l’éducation, ce qui  a permis de faire reculer le taux d’analphabétisme de 24% à 17 % lors des cinq dernières années, dans la wilaya de Naâma.
APS

DONNEZ VOTRE AVIS

Il n'y a actuellement aucune réaction à cette information. Soyez le premier à réagir !

S'inscrire
Presedant
Suivent
 

Donnez votre avis

Aidez nous à améliorer votre site en nous envoyant vos commentaires et suggestions