mardi 21 janvier 2020 02:28:27

ENIEM : Introduction en Bourse prévue en 2014

L’Entreprise nationale des industries de l'électroménager (ENIEM) est en phase de préparation du dossier de son introduction en Bourse, prévue en 2014, a indiqué lundi le président du directoire de la SGP-Indelec dont relève l'entreprise.

PUBLIE LE : 29-10-2013 | 0:00
D.R

L’Entreprise nationale des industries de l'électroménager (ENIEM) est en phase de préparation du dossier de son introduction en Bourse, prévue en 2014, a indiqué lundi le président du directoire de la SGP-Indelec dont relève l'entreprise.
"En juin dernier, on a commencé à travailler avec les responsables de la Commission d'organisation et de surveillance des opérations de Bourse (COSOB) qui nous ont présenté la procédure à suivre", a confié à l'APS, M. Ahmed Fetouhi. Selon ce responsable, l'ENIEM est, actuellement, en phase de remplir les conditions de son entrée en Bourse, notamment celle relative à l'engagement d'une banque agréée par cette institution pour s'assurer, notamment, de la santé financière de l'entreprise.
Il s'agit également de "désigner un bureau d'études pour l'évaluation  économique de l'entreprise comme la certification ISO et le respect des normes et des standards internationaux dans le processus de fabrication", a-t-il ajouté. Le lancement du processus d'introduction en Bourse interviendra après "la constitution du dossier avec l'élaboration de la notice d'information et le prospectus. La commission examinera le dossier relatif à l'intention d'introduction en bourse de la société pour donner son accord à la réalisation de cette opération", a-t-il précisé. Située à Tizi Ouzou, l'ENIEM est une entreprise publique constituée en janvier 1983, mais qui existait depuis 1974 sous tutelle de l'entreprise Sonelec.
 Le ministre des Finances, Karim Djoudi, avait annoncé, en avril dernier, le lancement d'une opération d'identification de plusieurs entreprises publiques de taille moyenne pouvant être éligibles à une introduction en Bourse.
"Les ministères concernés sont en train de nous remettre les listes des entreprises pour voir si elles remplissent les conditions. Une fois identifiées, ces entreprises seront présentées en Conseil des participations de l'État (CPE) qui décidera de leur introduction en Bourse ou pas", avait-t-il souligné. La réussite de la dernière opération d'augmentation de capital par appel public à l'épargne menée par la compagnie d'assurances Alliances Assurances et l'OPV des actions NCA-Rouiba, ont prouvé que le marché financier peut répondre parfaitement aux besoins d'entreprises en quête de ressources financières permanentes nécessaires à la préservation de leur pérennité et au financement de leur développement.
L'introduction en Bourse de NCA Rouiba a porté à quatre le nombre d'entreprises cotées en Bourse. Actuellement, seules les sociétés El-Aurassi, Saidal et Alliance Assurances sont cotées à la Bourse d'Alger. En 2012, des amendements ont été introduits sur le règlement général de la Bourse d'Alger dans le but de réorganiser le marché boursier national par la création de trois blocs dont un marché principal réservé aux grandes entreprises, un marché dédié aux PME et un troisième marché destiné à la négociation des obligations assimilables du Trésor (OAT). Les conditions d'admission des PME au marché boursier ont été ainsi "significativement" assouplies.

DONNEZ VOTRE AVIS

Il n'y a actuellement aucune réaction à cette information. Soyez le premier à réagir !

S'inscrire
 

Donnez votre avis

Aidez nous à améliorer votre site en nous envoyant vos commentaires et suggestions