jeudi 14 novembre 2019 21:41:22

Matériaux de construction : Hausse de plus de 26 % des importations en 2013

La facture des importations algériennes de matériaux de construction durant les neuf premiers mois de 2013 a atteint plus de 2,8 milliards de dollars, en hausse de plus de 26 % par rapport à la même période de 2012

PUBLIE LE : 28-10-2013 | 0:00
D.R

La facture des importations algériennes de  matériaux de construction durant les neuf premiers mois de 2013 a atteint plus de 2,8 milliards de dollars, en  hausse de plus de 26 % par rapport à  la même période de 2012, a-t-on appris hier, auprès des Douanes algériennes. Les importations des principaux matériaux de construction (ciments, bois et aciers) ont atteint 2,85 milliards de dollars de janvier à septembre dernier contre 2,26 milliards de dollars durant la même période de 2012, soit  une hausse de 26,06%, selon le Centre national de l’informatique et des statistiques (Cnis) des douanes. Les quantités importées sont passées de 5,34 millions de tonnes durant  les neuf premiers mois de 2012 à 18,38 millions de tonnes à la même période de 2013, enregistrant une hausse «vertigineuse» de 244 %, tirée principalement par les importations de ciments (65 %) et de fer et aciers (28 %) ainsi que le  bois (4 %). En effet, la valeur des importations de ciment a atteint 322,5 millions  de dollars durant les neuf premiers mois de 2013 contre 194,77 millions de dollars à la même période de l’année dernière, en hausse de 65,5%. Les quantités importées ont connu également une augmentation de 70,4 %, passant de 2,109 millions de tonnes à 3,595 millions de tonnes durant la même période de référence.       

Ciment : hausse de 65%
Les importations algériennes de ciment ont augmenté durant les neuf premiers mois de 2013 de plus de 65 % en termes de  valeur et de plus de 70 % en quantité, a-t-on appris hier, auprès des Douanes. La hausse des importations de ciment, entamée depuis 2012 durant laquelle les importations ont presque doublé, s’est accentuée durant les neuf premiers mois de cette année. Ainsi, les importations du ciment ont atteint 322,5 millions de dollars durant les neuf premiers mois de 2013 contre 194,77 millions de dollars à la même période de l’année dernière, en hausse de 65,5 %, selon les chiffres du Centre national de l’informatique et des statistiques (Cnis) des douanes, obtenus par l’APS. Les quantités importées ont connu également une «forte augmentation» de 70,4 %, passant de 2,109 millions de tonnes à 3,595 millions de tonnes durant la même période de référence, a précisé la même source. Le lancement de nouveaux projets et la reprise des travaux dans les secteurs du bâtiment et des travaux publics (BTPH) durant la «période sèche» (avril à octobre), considérée comme propice pour le lancement des chantiers de construction, expliquent cette hausse des importations. L’Algérie a procédé à l’importation de cinq types de ciments durant cette période. Il s’agit des ciments non pulvérisés dits «clinkers», ciments Portland blancs, ciments Portland (autres que blancs), ciments alumineux et enfin les ciments hydrauliques. Les importations les plus importantes en termes de valeur et de volume, durant cette période de référence, ont concerné comme d’habitude les ciments Portland (autres que blancs). La valeur des importations de ciments Portland (autres que blancs) a atteint 283,80 millions de dollars contre 165,13 millions de dollars durant la période déjà évoquée, soit une hausse de près de 72 %. En volume également, l’augmentation a été «remarquable», soit plus de 68 %, totalisant 3,076 millions de tonnes contre 1,826 millions de tonnes, selon les chiffres du Cnis. La pénurie du ciment se pose de manière récurrente depuis cinq années notamment durant «la période sèche» qui connaît habituellement le lancement de projets de construction et des travaux d’aménagement des habitations, selon  l’Association générale des entrepreneurs algériens (AGEA). Pour répondre à cette forte demande et atténuer la flambée des prix, accentuée notamment par la spéculation, et éviter le retard dans les délais  de réalisation des projets, le Groupe industriel des ciments d’Algérie (GICA) a entamé dès juin 2012 des importations mensuelles de ciment. Le déficit de l’Algérie en ciment dépasse actuellement les 5 millions de tonnes/an, alors que la production nationale actuelle est de plus de 18 millions de tonnes/an dont 11,5 millions de tonnes sont assurés par les 12 cimenteries publiques. Le développement de la filière ciment figure parmi les priorités du gouvernement pour atteindre une production de 20 millions de tonnes à l’horizon 2016 et 29 millions de tonnes d’ici à 2018. Dans le but d’atteindre cette objectif et de créer un équilibre entre l’offre et la demande croissante, un «ambitieux» programme a été tracé. A cet effet, un contrat de performance a été signé en mai dernier par le ministère du Développement industriel et de la Promotion de l’investissement, et le Groupe GICA, chargé de mettre en œuvre un programme de réalisation de cimenteries. Il est prévu la réalisation de quatre nouvelles cimenteries et l’extension des capacités de production de six usines existantes. Selon le ministère, 17 cimenteries seront réalisées d’ici à 2017 dont quatre par le groupe GICA et sept autres par le secteur privé.

Fer et d’acier: hausse de 28%
Par ailleurs, les importations de fer et d’acier destinés à la construction,  qui ont représenté 69,9 % du volume global des importations des matériaux de construction, se sont chiffrées à 1,99 milliard de dollars pour 2,281 millions  de tonnes durant les neuf premiers mois de 2013, contre 1,55 milliard  de dollars (2,245 millions de tonnes) à la même période en 2012, en hausse de 28,4% en valeur. Le troisième produit indispensable pour la construction, le bois, a lui aussi connu une augmentation de plus de 4% des importations durant la même période. Ainsi, la valeur des importations de bois s’est chiffrée à 532,82 millions de dollars (12,51 millions de tonnes), contre 511,98 millions de dollars à la  même période en 2012, soit une hausse de 4,1% en valeur. En 2012, les importations des matériaux de construction ont augmenté de près de 12% totalisant 2,89 milliards de dollars. Cette hausse a été tirée par les importations de ciments qui ont augmenté de 94,67 % pour totaliser 244,4 millions de dollars.

DONNEZ VOTRE AVIS

Il n'y a actuellement aucune réaction à cette information. Soyez le premier à réagir !

S'inscrire
Presedant
Suivent
 

Donnez votre avis

Aidez nous à améliorer votre site en nous envoyant vos commentaires et suggestions