mercredi 19 septembre 2018 09:11:23

La JSMB prépare le MOB à Azeffoun

La JSMB n’a pas trouvé d’allant avec l’arrivée de Kamel Djabour.

PUBLIE LE : 23-10-2013 | 0:00
D.R

La JSMB n’a pas trouvé d’allant avec l’arrivée de  Kamel Djabour. Le technicien débarqué la semaine dernière aura sans doute besoin de temps pour laisser son empreinte sur le groupe. Il n’empêche, sa première sortie en tant que nouvel entraîneur de la JSMB n’a pas été couronnée de succès. Loin s’en faut ! La JSMB a carrément pris une volée de bois vert, samedi, à El Harrach (3-0). Une défaite, encore une autre. Celle de trop ! L’ex-entraîneur adjoint de l’AJ Auxerre se dit « capable de redresser la barre », mais avec la composante humaine dont il dispose, il pourra jouer le maintien, au mieux.
La JSMB a perdu 18 joueurs à l’intersaison, et recruté à tout-va sans pour autant que la qualité soit prise en compte dans les critères de recrutement, faute d’argent sans doute.
A moins que la direction n’ait eu envie de tenter une nouvelle politique, après avoir enflammé le marché des transferts durant l’été 2010. Quoiqu’il en soit, le constat est là. La JSMB peine à retrouver son rythme de croisière. Avec zéro victoire en huit journées de championnat, l’équipe béjaouie, pourtant « vice-champion » il y a deux ans est bonne dernière de la classe.
Il faudra vraiment beaucoup de patience, une bonne dose de chance et un recrutement de qualité pour que Djabour parvienne à redresser la barre, comme il l’a prétendu lors de son speech d’arrivée. Le technicien a dénoncé après USMH-JSMB « un retard physique flagrant », incriminant directement son prédécesseur sans le nommer, mais il sait aussi qu’une thérapie de groupe s’impose. C’est la raison pour laquelle il a décidé d’organiser un mini-stage à Azzefoun.
Le groupe y est depuis lundi. Le coach béjaoui espère remobiliser ses troupes en perspective du match face au MOB, le frère ennemi, dans un derby qu’il qualifie « de match de la saison». C’est les mots qu’il a employés en s’adressant à ses joueurs, dimanche à la reprise. Il veut sans doute titiller leur égo et les mobiliser au maximum pour ce match que le tout-Béjaia attend depuis juin. Les deux clubs voisins sont dans une situation identique, même si le MOB a un léger mieux en matière de résultats, puisqu’il reste quand même sur une victoire rassurante face au CRB (1-0), samedi. C’est dire que les deux antagonistes ont un besoin vital de point. Gare au perdant.
A. Benrabah

 

DONNEZ VOTRE AVIS

Il n'y a actuellement aucune réaction à cette information. Soyez le premier à réagir !

S'inscrire
Presedant
Suivent
 

Donnez votre avis

Aidez nous à améliorer votre site en nous envoyant vos commentaires et suggestions