mercredi 26 septembre 2018 08:49:25

Sahara Occidental : Le Washington Times appelle au droit à l’autodétermination

Le Washington Times a consacré un long éditorial à la question du Sahara occidental dans lequel il a soutenu qu’il était temps pour l’ONU d’honorer ses engagements formulés depuis 22 ans pour la tenue d’un référendum d’autodétermination du peuple sahraoui.

PUBLIE LE : 22-10-2013 | 0:00
D.R

Le Washington Times a consacré un long éditorial à la question du Sahara occidental dans lequel il a soutenu qu’il était temps pour l’ONU d’honorer ses engagements formulés depuis 22 ans pour la tenue d’un référendum d’autodétermination du peuple sahraoui. Publié par David Keene, l’un des plus célèbres éditorialistes de ce quotidien américain conservateur, l’éditorial intervient quelques jours après celui du journal centriste Washington Post qui avait critiqué le roi Mohamed VI pour ses ‘‘pratiques autocratiques’’. Sous le titre : ‘‘Une patrie méritée pour les Sahraouis, les promesses faites depuis plus de 40 ans doivent être honorées’’, David Keene a tenu à rappeler certains faits de la genèse du dossier sahraoui en notant que ‘‘le Sahara occidental a été occupé par le Maroc au début des années 1970 dès le départ de l’Espagne’’. Les Sahraouis, a-t-il encore précisé, ‘‘ont alors mené une guerre contre l’occupant marocain avant qu’il ne soit convenu d’un cessez-le-feu, en 1991, en échange d’un référendum promis par les Nations unies, qui n’a pas encore eu lieu’’. A ce propos, l’éditorialiste du Washington Times affirme que depuis lors, ‘‘le Maroc a dépensé des millions pour mener un lobbying aux Etats-Unis afin de s’assurer que le gouvernement américain n’appuierait pas les Sahraouis qui vivent soit sous occupation marocaine ou dans des camps de réfugiés gérés par l’ONU en Algérie’’. Par ailleurs, l’éditorialiste américain souligne clairement que ‘‘les Sahraouis, sous la direction du président Mohamed Abdelaziz, ont agi pendant des décennies en supposant que les Etats-Unis, la communauté internationale et la Cour internationale de justice interviendraient pour assurer la récupération de leurs territoires occupés’’. Inscrit depuis 1964 sur la liste des territoires non autonomes, et donc éligible à l’application de la résolution 1514 de l’Assemblée générale de l’ONU portant déclaration sur l’octroi de l’indépendance aux pays et peuples coloniaux, le Sahara occidental est la dernière colonie en Afrique, occupé depuis 1975 par le Maroc avec le soutien de la France.
 

DONNEZ VOTRE AVIS

Il n'y a actuellement aucune réaction à cette information. Soyez le premier à réagir !

S'inscrire
Presedant
Suivent
 

Donnez votre avis

Aidez nous à améliorer votre site en nous envoyant vos commentaires et suggestions