dimanche 09 aot 2020 09:31:53

Célébration de la journée internationale des femmes rurales : Assurer le développement durable

Un programme tracé et des objectifs à atteindre dans le développement du monde rural

PUBLIE LE : 18-10-2013 | 23:00
D.R

Elles sont agronomes, avicultrices, paysannes et cultivatrices de leurs propres fermes agricoles ou de simples ouvrières saisonnières pour les  récoltes dans les champs. Ce sont des exemples de femmes rurales algériennes que le monde vient de célébrer la journée, mardi 15 octobre, en leur rendant hommage pour leur engagement dans un monde rural en développement où plus de 60% de ses effectifs sont des femmes. 

Le mois d’octobre est riche en manifestations de commémoration et de célébration d’événements  d’importance nationale ou mondiale dans la vie des peuples et des nations dans le but de contribuer à l’enrichissement des acquis de l’humanité ou à titre national à promouvoir des actions pour sensibiliser les citoyens sur des objectifs précis en vue d’améliorer le quotidien, de faire des haltes dans l’histoire ou encore de se recueillir devant les grands faits de la mémoire collective.
Au plan international, huit dates ont été inscrites dans le registre des célébrations, cinq dates par les Etats membres des Nations unies désignées comme journées mondiales et trois dates qualifiées de journées internationales à l’initiative des institutions spécialisées des Nations unies et dont le but est de permettre au monde de commémorer des événements intéressant l’humanité. On peut, à titre d’exemple, détailler les journées mondiales et citer la date du 7 octobre qui coïncide avec la journée mondiale de l’Habitat, le 9 octobre qui célèbre la journée mondiale de la Poste, le 10 octobre en célébration de la journée de la Vue et de  la Santé mentale. L’espace enfin en tant que cadre vital de préservation des conditions de vie est une préoccupation mondiale bénéficiant d’une semaine mondiale qui s’étale du 4 au 10 octobre de chaque année.  
Pour les journées internationales, tous les 11 octobre le monde commémore la journée de la Fille, le 13 octobre la journée internationale de la Prévention contre les catastrophes alors que le 15 octobre le monde célèbre la journée internationale des Femmes rurales, un appel aux Etats membres des Nations unies pour donner aux femmes rurales les moyens efficaces de combattre la pauvreté, la faim et la maladie et de stimuler le développement durable de leur activité dans un environnement parsemé d’obstacles et de difficultés.
Entrant dans le cadre de l’amélioration des conditions de vie de la femme en milieu rural, la journée internationale des Femmes rurales, une manifestation de la convention sur l’élimination de toutes les  formes de discrimination à l’égard des femmes, est commémorée chaque année, depuis 2007, le 15 du mois d’octobre.
Conscient du rôle et de l’apport décisifs des femmes rurales dans la promotion du développement agricole et du monde rural, l’amélioration de la sécurité alimentaire et l’élimination de la pauvreté en milieu rural, les Etats membres des Nations unies ont décidé de conjuguer les efforts pour lutter contre ce grand défi, un préalable au développement durable.  

Un programme tracé et des objectifs à atteindre dans le développement du monde rural
L’Algérie, qui accorde un intérêt particulier au développement durable dans le cadre du programme national que pilote le ministère de l’Agriculture et du Développement rural en ayant établi une stratégie et tracé des objectifs, enregistre de grands progrès et des réalisations dans le domaine des activités des femmes, notamment celles qui travaillent dans l’agriculture et en milieu rural, étant souvent des partenaires indispensables dans le développement harmonieux des campagnes et des plaines agricoles, des massifs et des hauts plateaux des quatre coins du pays.
La célébration de cette journée qui coïncide cette année avec le premier jour de l’Aïd est vécue comme un événement normal, tant la femme rurale algérienne bénéficie de l’ensemble de ses droits en étant un membre actif au sein de sa famille, de sa société et au milieu de son environnement. En tant que partenaire actif, elle représente en effet, le pilier sur lequel repose la cellule familiale et le grenier de la  main-d'œuvre agricole, notamment dans certaines régions du pays en constituant une contribution majoritaire des effectifs féminins dans l’agriculture. Ces dernières années, les femmes ont opté pour l’entrepreneuriat en œuvrant grâce aux dispositifs initiés par les institutions de l’Etat dans le cadre de l’ANSEJ et des autres formules, par le biais de crédits de financement, d’équipements techniques d’usines dans le but de les encourager à la création de leurs propres entreprises ou de fermes d’exploitation agricole dans divers domaines d’activités, comme l’ont observé les nombreux visiteurs des foires nationales et autres quinzaines économiques, organisées à cette occasion en appréciant l’achat des produits du terroir acheminés des wilayas de l’intérieur, du Sud, de l’Ouest ou encore du centre de la Mitidja. Ce succès et les chances de l’amélioration des conditions de la vie de la femme rurale en Algérie, une nette progression du monde rurale auquel l’Etat a aidé en développant les infrastructures publiques et sociales de base, en mettant à leur disposition les moyens nécessaires afin d’accroitre la production agricole et les produits annexes, ou encore en accordant plus d’attention aux facteurs qui renforcent les chances  d’égalité entre les femmes et les hommes en milieu rural, et les mesures prises les aidant à surmonter les désavantages structurels, avec l’ouverture des centres de formation spécialisée un peu partout au niveau des wilayas concernées. Ce qui s’est traduit par une plus grande adhésion des femmes dans le domaine du développement du monde rural et agricole.
Un fait mondialement reconnu  est que les femmes rurales jouent un rôle crucial dans la réduction de la pauvreté, la sécurité alimentaire, la préservation de l’environnement tout en permettant l’épanouissement de la femme dans son travail. Cela permet d’autre part aux femmes d’élever leur statut au sein des familles, de s’investir davantage en tant que membre à part entière au sein  de leur  société. Une des orientations de la politique nationale et des mesures prises par le gouvernement donnant la véritable place aux femmes en conformité de l’application d’équité, d’accès aux chances égales de vie et de travail entre l’homme et la femme.
La première journée internationale de la Femme rurale a été célébrée le 15 octobre 2008. Cette nouvelle journée internationale a été décidée par l’Assemblée générale dans sa résolution du 18 décembre 2007. L’Assemblée reconnaît par là, le rôle et l’apport décisifs des femmes rurales dans la promotion du développement agricole et rural, l’amélioration de la sécurité alimentaire et l’élimination de la pauvreté en milieu rural.
Conformément à son programme pluriannuel de travail pour 2010-2014, la Commission de la condition de la femme a choisi comme thème prioritaire pour sa 56e session en 2012 « l'autonomisation des femmes rurales et leur rôle dans l'éradication de la pauvreté et de la faim, le développement et les défis actuels ».
Houria Akram
 

DONNEZ VOTRE AVIS

Il n'y a actuellement aucune réaction à cette information. Soyez le premier à réagir !

S'inscrire
 

Donnez votre avis

Aidez nous à améliorer votre site en nous envoyant vos commentaires et suggestions