mardi 25 septembre 2018 20:57:36

Attribution provisoire des licences 3G à Mobilis, Nedjma et Djezzy, Mme Derdouri : « L’ordre de classement établi sur la base de critères objectifs »

La commission d’appel à la concurrence de l’Autorité de régulation de la poste et des télécommunications, ARPT, a rendu, lundi dernier, son verdict sur l’évaluation des offres techniques et financières présentées par les opérateurs de téléphonie mobile pour le déploiement de réseaux 3G.

PUBLIE LE : 17-10-2013 | 0:00
D.R

La commission d’appel à la concurrence de l’Autorité de régulation de la poste et des télécommunications, ARPT, a rendu, lundi dernier, son verdict sur l’évaluation des offres techniques et financières présentées par les opérateurs de téléphonie mobile pour le déploiement de réseaux 3G.

Les résultats de l’attribution provisoire des licences 3G, selon le principe de la soumission comparative adopté par l’ARPT, placent Algérie Télécom mobile (ATM, Mobilis) premier du classement, suivi par Wataniya télécoms Algérie (WTA, Nedjma) et Orascom Télécom Algérie (OTA, Djezzy).
« L’ordre de classement établi sur la base de critères objectifs. Ces critères objectifs ont tenu compte de plusieurs facteurs, notamment ce qui a été réalisé par ces opérateurs dans le cadre des licences GSM (2e génération), leurs projets par rapport à la 3G, leur déploiement ainsi que les moyens et les investissements qu’ils comptent engager », a indiqué à cette occasion,  la ministre de la Poste, des Technologies de l’information et de la communication, Mme Zohra Derdouri.
« Le premier classé aura ainsi la possibilité de choisir en premier, les fréquences et le déploiement dans les différentes wilayas », a expliqué Mme Derdouri. Toutefois, la ministre a assuré que les trois opérateurs seront "présents assez rapidement" dans toutes les wilayas d’Algérie, le cahier des charges prévoyant un processus de couverture de l’ensemble des wilayas en moins de cinq ans, avec au moins un opérateur dans chaque wilaya dans un premier temps. Mme Derdouri a relevé, en outre, qu’avec le GSM (2G), il y avait une concentration dans le Nord, faisant observer que cette fois, les opérateurs "seront obligés de se déployer dans toutes les régions du pays de manière à permettre à tous les Algériens de bénéficier de la 3G assez rapidement et partout". Concernant la tarification, la ministre a précisé que les coûts sont "décidés par la concurrence" entre les trois opérateurs, ajoutant que l’opérateur offrant les meilleurs services attirera "certainement plus de clients".

Obtention définitive de la licence : là où la vraie compétition commence
La prochaine étape de ce processus sera, en effet, l'obtention définitive de la licence et son exploitation commerciale. « C’est la vraie compétition entre les opérateurs », comme l’a rappelé la nouvelle ministre du secteur de la Poste et TIC, Mme Zohra Derdouri lors de son allocution précédant l’annonce des résultats par le président de la Commission de l’appel à la concurrence de l’ARPT.
La ministre a affirmé, en outre, que le gouvernement s’est engagé "résolument", avec le lancement de la 3G+, dans le processus "irréversible" de développement d’une économie numérique fondée sur la connaissance et l’intégration des technologies de l’information et de la communication. Elle a estimé que le haut débit mobile (HDM) qui sera introduit en Algérie par le déploiement de réseaux mobiles 3G évoluée, contribuera "fortement" à l’usage des TIC et stimulera la croissance économique à travers la création de nouvelles richesses et l’émergence d’un vivier d’emplois à fort potentiel d’innovation. Mais avant cette entrée en compétition pour le lancement commercial du réseau 3G, les opérateurs devront accomplir certaines procédures. Selon le président de la Commission de l’ARPT, Salah Mehgoune, « les trois opérateurs sont invités à se présenter au siège de l’ARPT, le 21 octobre, en cours à 14h30 afin d’exercer leur choix en matière de déploiement pour les cinq années à venir ». Ils devront  également  se présenter à l’ARPT dans les 5 jours ouvrables suivant la notification de l’avis d’attribution provisoire de la licence pour finaliser leurs cahiers des charges. Aussi, ils sont tenus, dans les 10 jours ouvrables suivant la notification, de donner à l’ARPT « une garantie de paiement de la partie fixe de la contrepartie financière de la licence » et compléter leurs dossiers en fournissant à l’ARPT « les attestations exigées à l’article 16 du règlement ».

7 ans pour assurer la couverture totale de toutes les wilayas
Pour rappel, l’ARPT avait lancé l’appel à la concurrence le 1er août 2013 pour l’attribution des licences 3G+. L’ouverture des plis des offres commerciales et techniques avait intervenue le 15 septembre dernier. La commercialisation de la 3G+ interviendra le mois de décembre de cette année, selon le calendrier de l’ARPT, après l’attribution définitive des licences par décret. Pour le président de la Commission d’appel à la concurrence, le lancement commercial peut ne pas intervenir en décembre 2013. « Les opérateurs ont jusqu’à six mois après l’attribution définitive des licences pour lancer la commercialisation de la 3G, au-delà des six mois, ils encourent le retrait de ladite licence », a expliqué M. Mehgoune.
Notons enfin que les trois opérateurs doivent être présents sur tout le territoire national dans un délai de 5 ans après l’attribution définitive des licences et 7 ans pour assurer la couverture totale du  territoire national.
Salima Ettouahria

----------------------------------

Les trois opérateurs prêts à se lancer
Les opérateurs de la téléphonie mobile en lice pour l’attribution des licences de troisième génération (3G+) ont manifesté leur satisfaction à l’issue de l’annonce des résultats de la Commission de l’appel à la concurrence de l’Autorité de régulation de la Poste et des télécommunications (ARPT). Le PDG de Mobilis, Saad Damma, s’est déclaré « très satisfait » du résultat, car le « classement » de premier donne l’opportunité à l’opérateur historique de choisir les wilayas les plus rentables, en dehors des quatre wilayas « obligatoires » (Alger, Oran, Constantine et Ouargla) ainsi que les fréquences. Le défi pour Mobilis, a-t-il dit, est d’accélérer le déploiement du réseau afin de proposer les services du haut débit mobiles pour les Algériens. « Nous sommes prêts pour le lancement de la 3G en matière de déploiement réseau et les autres services afférents à cette technologie », a-t-il promis.
Pour Joseph Ged, la deuxième place qui revient à Nedjma devant l’opérateur leader du marché de la téléphonie mobile, Djezzy est une confirmation des « efforts entrepris durant les quatre dernières années par l’opérateur en misant sur le marché de la 3G ». Le PDG de Nedjma n’a pas manqué de rendre hommage aux autorités algériennes et à l’ARPT pour les conditions du déroulement de l’opération du lancement de la 3G en Algérie, annonçant « des surprises pour le consommateur algérien après le lancement commercial de la 3G ».

Djezzy satisfait d’être dans la course
Le PDG de Djezzy, Vincenzo Nesci, dont l’entreprise a été classée 3e du classement par l’ARPT après évaluation des offres technique et commerciales, estime que le fait d’être dans la course est une satisfaction en soi. « Nous sommes très satisfaits (du résultat). Je remercie l’Autorité de régulation, le ministère ainsi que les autorités pour nous avoir permis d’être partie prenante dans l’appel d’offres », a déclaré Vincenzo Nesci. Rappelons qu’au lancement de l’appel à la concurrence pour l’obtention des licences 3G, Djezzy a été donné non éligible en raison d’un différend avec la Banque d’Algérie. Le ministre de la Poste et des TIC d’alors, Moussa Benhamadi, avait rappelé que Djezzy devrait obtenir le quitus de la Banque d’Algérie pour soumissionner. Le PDG d’OTA préfère parler des prochaines étapes du processus du lancement de la 3G en Algérie. « La bataille sera maintenant sur le terrain », a-t-il indiqué.
Salima E.
 

DONNEZ VOTRE AVIS

Il n'y a actuellement aucune réaction à cette information. Soyez le premier à réagir !

S'inscrire
Presedant
Suivent
 

Donnez votre avis

Aidez nous à améliorer votre site en nous envoyant vos commentaires et suggestions