dimanche 26 mars 2017 04:32:18

Partenariat dans l'industrie mécanique : Le MDN signe des contrats avec des opérateurs allemand et émirati

Le ministère de la Défense nationale (MDN), la société allemande Daimler/Mercedes-Benz et le groupe émirati Aabar investments ont signé, hier, à Alger, les contrats cadres et contrats d'exécution relatifs à la réalisation de projets de partenariat dans l'industrie mécanique.

PUBLIE LE : 09-10-2013 | 0:00
D.R

Le ministère de la Défense nationale (MDN), la société  allemande Daimler/Mercedes-Benz et le groupe émirati Aabar investments ont signé, hier, à Alger, les contrats cadres et contrats d'exécution relatifs à la réalisation de projets de partenariat dans l'industrie mécanique.  

Ces contrats concernent trois méga-projets industriels menés depuis  2011 par les établissements à caractère industriel et commercial de l'Armée  nationale populaire, et des entreprises publiques économiques en partenariat  avec les opérateurs allemands et émirati, indique un communiqué du MDN. Ce partenariat a abouti au montage en 2012 de 3 sociétés à capitaux  mixtes algéro-émiratis, selon les dispositions législatives et réglementaires  applicables à l'investissement étranger direct.  Il s'agit de la société algérienne de production de poids lourds Mercedes-Benz,  qui sera chargée de produire 15.000 cars, bus et camions/an au niveau du site  de Rouiba, la société algérienne pour la fabrication de véhicules de marque  Mercedes-Benz qui produira 8.000 véhicules utilitaires/an sur le site de Ain  Bouchekif (Tiaret), et la société algérienne pour la fabrication de moteurs  des marques allemandes Daimler, Deutz et MTU pour une production annuelle de  25.000 moteurs au site de Oued Hamimine (Constantine).  L'ensemble de ces projets, pourvoyeurs de technologies avérées et de  programmes de sous-traitance, généreront sur le court et moyen termes des milliers  de primo-emplois destinés, en majorité, à une population jeune avec à la  clef des formations professionnelles spécifiques et continues, souligne le  communiqué. Ce partenariat vise également d'atteindre un taux d'intégration de 30%  durant les 5 premières années d'entrée en production de ces projets, notamment  à travers la promotion de la sous-traitance, de l'emploi, et du renforcement  de la qualification des personnels à travers des mises à niveau et de spécialisation  qui participeront à l'amélioration de la productivité. Par ailleurs, les premières productions de ces sociétés avec le label  de qualité et la marque Mercedes-Benz seront livrées au marché national dès le premier semestre 2014, a-t-on ajouté.            Le secretaire général du MDN a, au nom du général de corps d'armée,  Ahmed Gaïd Salah, vice-ministre de la Défence nationale, chef d'état-major  de l'ANP, présidé la cérémonie de signature de ces accords.  Ces projets s'inscrivent dans le cadre du programme de relance économique  du Président de la République, Abdelaziz Bouteflika.

La SNVI négocie quatre nouveaux partenariats internationaux
 La Société nationale des véhicules industriels (SNVI)  négocie actuellement quatre nouveaux accords de partenariat industriel avec ''des constructeurs de renommée mondiale'', a annoncé, hier, à Alger, un responsable  de la SNVI.  "En plus des quatre partenariats déjà conclus, quatre autres sont en  cours de négociations avec des constructeurs de renommée mondiale en vue de  réaliser d’autres projets, notamment dans la production de camions de petit tonnage,  d'autocars, et d'équipements de carrosseries aux standards du constructeur allemand  Daimler, propriétaire de la marque Mercedes Benz", a déclaré le directeur des  investissements et du partenariat à la SNVI, Ramdane Toukal au cours d'une conférence  organisée en marge du Salon Alger Industries. Soulignant le rôle de la filière mécanique dans le développement des secteurs des transports, de l’agriculture et de la construction, il a affirmé  qu'un plan de développement 2013/2017 a été élaboré afin de permettre à la SNVI  de doubler ses capacités de production et de l'améliorer pour porter ses parts de marché de 20% actuellement à 80% en 2017. Pour atteindre cet objectif, trois axes stratégiques de développement ont été retenus : il s'agit de l'organisation de la SNVI en sept filiales, la réalisation d'investissements stratégiques avec des partenariats ciblés pour une position compétitive sur le plan national et régional et d'arriver à une  intégration industrielle, a-t-il expliqué. Ce programme, a-t-il poursuivi, prévoit le développement de nouvelles gammes de véhicules industriels de dernière génération avec la production de 15.000 véhicules de transport de marchandises et de 12 tonnes de fonderie. "La capacité annuelle de production de l’entreprise passera de 2.500 véhicules (camions et bus) à 6.500 véhicules au  terme de ce plan", a-t-il précisé. Le groupe a bénéficié de 12,5 milliards de dinars de crédits d’investissement  pour la période 2012-2017. Ce montant a été destiné à la modernisation de l’outil de production de l’entreprise et à augmenter ses capacités de production. Ce plan de développement permettra la création de 4.200 postes d'emploi sur le site de l'unité de Rouiba et la formation de 1.400 agents et cadres de  la SNVI, a-t-il ajouté.
    
 

DONNEZ VOTRE AVIS

Il n'y a actuellement aucune réaction à cette information. Soyez le premier à réagir !

S'inscrire
Presedant
Suivent
 

Donnez votre avis

Aidez nous à améliorer votre site en nous envoyant vos commentaires et suggestions