dimanche 18 aot 2019 12:46:17

Abdelhamid zerguine, pdg de sonatrach : « La raffinerie de biskra Opérationnelle au plus tard en 2018 »

Complexe gazier de Tiguentourine (Illizi) : la remise en état du troisième et dernier train de production prévue avant fin 2013

PUBLIE LE : 06-10-2013 | 23:00
D.R

De notre envoyée spéciale à Biskra : Salima Ettouahria*

Le président-directeur général du groupe Sonatrach, Abdelhamid Zerguine, a procédé hier à Biskra au lancement des travaux préliminaires pour la réalisation du méga projet de la raffinerie de pétrole d’El Outaya à 20 km du chef-lieu de la wilaya de Biskra. « Une enveloppe de 35 milliards a été consacrée à la réalisation des travaux de cette phase du projet qui seront assurés par des entreprises nationales et qui s’étalera sur 24 mois », a indiqué M. Zerguine en marge de sa visite au site de Lahzima où sera implantée la raffinerie, qui sera conçue pour la production des GPL, des carburants, des bitumes et des lubrifiants. D’une capacité de 5 million de tonnes par an, la raffinerie aura la particularité de produire plus d’huiles de bases que les autres produits pétroliers. « Aujourd’hui il existe une seule raffinerie qui produit des huiles de base, elle se trouve à l’ouest du pays. Nous avons considéré que celle de Biskra pourra être destinée non seulement à produire du carburant, mais en grande partie elle produira des huiles de base et elle répondra à la demande de l’Est de l’Algérie », a précisé le PDG du premier groupe pétrolier en Afrique. Le même responsable a précisé qu’une fois les travaux de génie civil terminés, il sera question d’entamer les travaux d’installation d’usine. La mise en exploitation du projet ne peut être  connue, selon M. Zerguine, qu’après la contractualisation des constructions. « Aujourd’hui, nous n’avons pas de date précise. Ce n’est qu’à la contractualisation de la construction qu’on peut dire valablement que la raffinerie est prête », a-t-il dit. Mais il précisera toutefois que d’après les planifications prospective, l’usine sera opérationnelle au plus tôt en 2017 et au plus tard en 2018.
Les travaux de réalisation du projet engendreront la création de 15.000 postes dont 1.000 indirects, alors que l’exploitation de la raffinerie est susceptible de créer quelque 800 postes permanents. Le PDG du groupe Sonatrach a également visité le site où sera implanté le parc de stockage des produits raffinés à Bitam dans la wilaya de Batna, qui se situe à 60 km du site de la raffinerie. M. Zerguine a appelé les responsables à préparer le terrain pour le lancement des travaux de réalisation de ce centre au plus tard à la fin de l’année. D’une capacité de stockage de 300.000 mètres cubes, ce centre est destiné au stockage du carburant du GPL et du Jet. Les autorités locales de Bitam ont demandé au PDG de Sonatrach d’étudier la possibilité de doter ce parc d’un centre d’enfûtage de gaz butane, du fait que la région enregistre un besoin de cette source d’énergie, notamment en hiver.
Il convient de préciser que l’estimation de l’investissement dans sa totalité est de 240 milliards de dinars, dont 60% en devises.
S. E.

--------------------------

Le PDG de Naftal rassure sur la disponibilité des carburants  
Le PDG de Naftal Saïd Akretche a assuré, hier à  Biskra, la disponibilité «en qualité et en quantité» des carburants dans l’ensemble  des stations-service des wilayas du Centre, jugeant «injustifiées» les craintes  des citoyens à propos d’une éventuelle crise de carburants. «Il n’y a absolument aucune crise de carburants. Les produits sont disponibles en qualité et en quantité et nous avons tous les moyens qu’il faut pour satisfaire la demande», a affirmé M. Akretche à l’APS en marge d’une visite du PDG de Sonatrach  dans la wilaya de Biskra. «Donc, on ne peut pas évoquer une tension ou une crise de carburant», a-t-il souligné. Evoquant l’affluence inhabituelle constatée ces derniers jours, notamment dans les stations-service des wilayas du Centre, le patron de Naftal a précisé que cette affluence est due à l’inquiétude des consommateurs, alimentée par l’incident survenu il y a une dizaine de jours à Oran avec la découverte de quantités d’essence d’origine douteuse. Dans l’ensemble des stations-service des wilayas du Centre (Alger, Blida,  Boumerdès, Ain Defla...), un manque de carburants, notamment le sans plomb, a été constaté par les automobilistes. «Nous avons distribué plus d’un million de litres de carburant supplémentaires par rapport à la normale», a-t-il assuré, ajoutant que l’ensemble des stations-service de Naftal sont ouvertes même pendant les jours fériés.

--------------------------

Complexe gazier de Tiguentourine (Illizi)
La remise en état du troisième et dernier train de production prévue avant fin 2013
M. Zerguine a indiqué que la remise en état du troisième et dernier train de production du complexe gazier de Tiguentourine (Illizi) est prévue avant fin 2013.  Ce complexe, qui produit 12 milliards de mètres cubes par an de gaz, a été ciblé en janvier dernier par une attaque terroriste perpétrée par un groupe de terroristes de diverses nationalités. Le premier train de cette infrastructure a été remis en service le 24 février dernier.

DONNEZ VOTRE AVIS

Il n'y a actuellement aucune réaction à cette information. Soyez le premier à réagir !

S'inscrire
Presedant
Suivent
 

Donnez votre avis

Aidez nous à améliorer votre site en nous envoyant vos commentaires et suggestions