mardi 22 septembre 2020 08:33:39

Office national du Hadj et de la Omra : « Plus de 16.000 hadjis sont arrivés aux Lieux saints » souligne Cheikh Barbara

Plus de 16.000 hadjis sont arrivés actuellement aux Lieux saints de l’islam pour accomplir le 5e pilier de l’islam.

PUBLIE LE : 06-10-2013 | 23:00
D.R

Plus de 16.000 hadjis sont arrivés actuellement aux Lieux saints de l’islam pour accomplir le 5e pilier de l’islam. Selon les déclarations de M. Cheikh Barbara, DG de l’Office national du Hadj et de la Omra, vendredi dernier à La Mecque, dès leur arrivée à Djeddah, nos hadjis sont accueillis par les membres de la mission algérienne qui les prennent en charge immédiatement, sur tous les plans, afin de les mettre dans les meilleures conditions pour accomplir leurs obligations religieuses. Pilier fondamental de la religion, le pèlerinage aux Lieux saints de l’islam est une obligation confirmée que tout musulman qui en a les moyens, doit accomplir une fois dans sa vie. Quels moyens, peut-on se demander, certainement, l’esprit braqué sur le coût financier du hadj, qui a d’ailleurs augmenté cette année, atteignant 35,6 millions de centimes, par personne, les frais de transport aérien inclus. En effet, même si beaucoup de gens ne lui donnent pas l’importance qu’il mérite, l’état de santé du candidat au pèlerinage a son importance dans ce domaine, une importance vitale, considérant les lourds efforts que le hadji doit fournir sur les lieux, durant le pèlerinage, afin d’accomplir les rites consacrés. Pour se mettre à l’abri de problèmes et risques éventuels d’épidémies,  les autorités publiques  ont pris des mesures strictes et appropriées tant en matière de vaccination que sur le plan du contrôle et de la vérification de l’état de santé des futurs hadjis, avant leur départ aux Lieux saints de l’islam. Il faut savoir également que le contingent de hadjis algériens sera encadré par une mission médicale, composée de quelque 100 médecins, infirmiers et autres personnels de la santé, auxquels s’ajoutent des dizaines d’agents de la Protection civile, qui sont mobilisés à cette occasion pour apporter aide et secours aux hadjis, en cas de besoin.  Puisque on parle toujours des problèmes de santé aux Lieux saints de l’islam, nos 28.800 hadjis doivent prendre soin d’eux durant leur séjour aux Lieux saints de l’islam, et surtout faire preuve de prudence supplémentaire, vis-à-vis de l’épidémie de coronavirus qui sévit en Arabie saoudite, entraînant la mort de 47 personnes sur la centaine de cas enregistrés jusqu’à présent.
Mourad A.

  • Publié dans :
  • Hadj
DONNEZ VOTRE AVIS

Il n'y a actuellement aucune réaction à cette information. Soyez le premier à réagir !

S'inscrire
 

Donnez votre avis

Aidez nous à améliorer votre site en nous envoyant vos commentaires et suggestions