lundi 18 novembre 2019 13:45:02

Fermeture de services publics aux Etats-Unis : Un million de fonctionnaires au chômage

Les efforts menés au sein du Congrès américain jusqu’à la dernière minute pour sortir de l’impasse budgétaire ont finalement échoué lundi soir, mettant au chômage près d’un million de fonctionnaires et fermant plusieurs services publics à partir d’hier.

PUBLIE LE : 02-10-2013 | 0:00
D.R

Les efforts menés au sein du Congrès américain jusqu’à la dernière minute pour sortir de l’impasse budgétaire ont finalement échoué lundi soir, mettant au chômage près d’un million de fonctionnaires et fermant plusieurs services publics à partir d’hier. Les parlementaires républicains et démocrates étaient appelés, en vain, à trouver un terrain d’entente sur le budget de l’Etat jusqu’à lundi à minuit faute de quoi une paralysie partielle de l’Etat fédéral (shutdown) s’impose. Cette situation est liée à des désaccords au sein du Congrès entre républicains et démocrates autour d’un enchevêtrement de questions financières liées à la fois au budget de l’Etat, au relèvement du plafond de la dette fédérale et au financement de la réforme du système de santé du président Barack Obama. En effet, le plafond légal de la dette, qui est à 16.700 milliards de dollars, doit être relevé avant le 17 octobre sans quoi les Etats-Unis seront en défaut de paiement. Recourant à une sorte de ‘‘chantage’’ et tentant de mettre le président Obama au pied du mur, les républicains ont alors conditionné le relèvement de ce plafond par des coupes budgétaires sociales ainsi que par le report du programme de réforme du système de santé, instauré par Obama en 2010, lequel impose une couverture maladie aux Américains non assurés. Mais cette conditionnalité de l’opposition a été refusée catégoriquement par la Maison-Blanche qui veut que chaque Américain dispose d’une couverture maladie. En conséquence, plusieurs offices fédéraux, parcs nationaux, monuments et musées ont été fermés, alors que 800.000 agents publics, sur un effectif global de près de 3 millions de fonctionnaires fédéraux, sont mis en chômage technique, tandis que des dizaines de milliers de contrôleurs aériens, de gardiens de prison et des agents des patrouilles frontalières continueront à travailler mais sans contrepartie salariale. « C’est un jour très triste pour notre pays », a regretté le chef de la majorité démocrate au Sénat, Harry Reid, tandis que les prochaines étapes pour résoudre cette grave impasse budgétaire traversée par la première puissance mondiale demeurent floues.

DONNEZ VOTRE AVIS

Il n'y a actuellement aucune réaction à cette information. Soyez le premier à réagir !

S'inscrire
Presedant
Suivent
 

Donnez votre avis

Aidez nous à améliorer votre site en nous envoyant vos commentaires et suggestions