mardi 20 novembre 2018 09:41:06

ONU : La Mauritanie insiste sur la lutte antiterroriste et l’aide au développement

Le ministre mauritanien des Affaires étrangères, Ahmed Teguedi, a souligné devant l’Assemblée générale de l’ONU l’impérativité du renforcement de la lutte contre le terrorisme, notamment au Sahel, ainsi que du respect des pays développés de leurs engagements en matière de l’aide au développement.

PUBLIE LE : 01-10-2013 | 0:00
D.R

Le ministre mauritanien des Affaires étrangères,  Ahmed Teguedi, a souligné devant l’Assemblée générale de l’ONU l’impérativité  du renforcement de la lutte contre le terrorisme, notamment au Sahel, ainsi que du respect des pays développés de leurs engagements en matière de l’aide  au développement. Concernant le terrorisme, le ministre mauritanien a indiqué que son pays a pris des mesures pour doter ses forces de sécurité de moyens de lutte contre ce fléau, rappelant que la région du Sahel est soumise, depuis plusieurs années, à des réseaux de criminalité organisée transfrontalière. Il a ainsi lancé un appel en direction de la communauté internationale  pour appuyer les pays de la région afin qu’ils puissent faire face à ce danger, rappelant au passage que la Mauritanie a ouvert ses frontières aux réfugiés maliens quand leur pays était en crise. Par ailleurs,  il a soutenu qu’à l’approche de la date butoir de la réalisation des Objectifs du millénaire pour le développement (OMD) en 2015, il serait opportun pour la communauté internationale de mettre en place des plans et programmes prenant en considération les ‘’échecs du passé’’ et les ‘’défis de l’avenir’’. Une action d’autant plus nécessaire pour la Mauritanie qui dépend, à  l’instar de nombreux autres pays en développement, de l’importation des produits de base, a-t-il noté, ajoutant que cette situation influe négativement sur la  balance des paiements de la Mauritanie la rendant vulnérable aux fluctuations  du marché.  C’est la raison pour laquelle il a demandé aux pays riches de tenir leurs engagements relatifs au financement du développement, dans le but de soutenir  les systèmes de santé et éducatifs, l’effacement de la dette, le transfert de  technologies et la suppression des barrières douanières sur les exportations des pays en voie de développement, à l’appui des mesures déjà prises par le  gouvernement mauritanien pour l’amélioration du niveau de vie du citoyen. Sur la question du Sahara occidental, le représentant a réaffirmé son soutien aux démarches du Secrétaire général et de son Envoyé personnel, Christopher  Ross, pour trouver ‘’une solution définitive, globale, juste et acceptable pour  les deux parties’’.

DONNEZ VOTRE AVIS

Il n'y a actuellement aucune réaction à cette information. Soyez le premier à réagir !

S'inscrire
Presedant
Suivent
 

Donnez votre avis

Aidez nous à améliorer votre site en nous envoyant vos commentaires et suggestions