jeudi 18 juillet 2019 19:35:46

Alger-Vienne : Actualisation prochaine du vol direct

L’ambassadeur d'Autriche à Alger, Mme Aloisia Wörgetter, a annoncé, hier, lors d’une conférence de presse, organisée à l’hôtel Sheraton, en marge des travaux d'une rencontre économique regroupant des hommes d’affaires autrichiens et algériens que «l’actualisation de la ligne aérienne directe entre Alger et Vienne est en phase de négociation».

PUBLIE LE : 30-09-2013 | 0:00
D.R

L’ambassadeur d'Autriche à Alger, Mme Aloisia Wörgetter, a  annoncé, hier, lors d’une conférence de presse, organisée  à l’hôtel Sheraton, en marge des travaux d'une rencontre économique regroupant des hommes d’affaires autrichiens et algériens que «l’actualisation de la ligne aérienne directe entre Alger et Vienne est en phase de négociation». L’ambassadeur regrette le fait que cette ligne directe qui existait déjà, il y a quelques années, n’existe plus». Et de confirmer «le ministère autrichien des Affaires étrangères et les autorités algériennes entameront des négociations pour l’actualisation de l’accord sur l’aviation civile pour établir un vol direct entre Alger et Vienne». La reprise de ce vol permettra, selon elle «la consolidation et le  renforcement de la coopération entre les deux pays et de faciliter les échanges entre hommes d'affaires des deux pays en réduisant le délai du vol à 2 heures contre 6 heures actuellement du fait des escales». Mettant l’accent sur la coopération économique entre l’Algérie et l’Autriche, Mme Aloisia Wörgetter a souligné l’existence de projets spécifiques et stratégiques en Algérie qui sont en cours de réalisation. Avant d’ajouter qu’ actuellement il y a plusieurs entreprises autrichiennes qui se sont installées en Algérie. Mme Aloisia Wörgetter a exprimé sa satisfaction quant  à  la réalisation du minaret de la Grande mosquée d’Alger par  une entreprise autrichienne en indiquant «c’est un grand honneur». Par ailleurs, le président de la Chambre algérienne de commerce et d’industrie (CACI), Tahar Khellil, a souligné que «les relations bilatérales, notamment économiques entre les deux pays ont connu une amélioration constante». Mettant à profit cette occasion, Tahar Khellil a appelé à une meilleure connaissance des opportunités d’affaires offertes par les deux pays afin d’améliorer les échanges et la coopération commerciale malgré les effets de la crise économique. Il y a lieu de souligner que les échanges commerciaux entre l’Algérie et l’Autriche ont connu une croissance remarquable : pour le premier semestre 2013 le volume des échanges commerciaux s’élève à plus de 220 millions d’euros soit un supplément de 25 millions d’euros comparé aux six premiers mois de l’année 2012. L’Autriche a commandé plus de 15 % de marchandises en provenance de l’Algérie. De son côté, l’Algérie, a répondu par une augmentation de demande de 10% à l’offre autrichien. Actuellement, les produits autrichiens qui intéressent l’Algérie sont surtout les matériaux de construction, les machines et véhicules ainsi que les produits chimiques, les bovins et des marchandises divers. Cette rencontre se déroule sous forme de rendez-vous d'affaires (B2B). Cette mission économique a été entamée depuis samedi le 28 septembre et se poursuivra jusqu’au 30 septembre (aujourd’hui), elle a pour objectif de nouer des partenariats  entre les communautés d’affaires des deux pays, notamment dans les domaines du bâtiment, de l’énergie, de l’agroalimentaire et des solutions pour la téléphonie mobile.  
Ait Ziane Makhlouf

 

DONNEZ VOTRE AVIS

Il n'y a actuellement aucune réaction à cette information. Soyez le premier à réagir !

S'inscrire
Presedant
Suivent
 

Donnez votre avis

Aidez nous à améliorer votre site en nous envoyant vos commentaires et suggestions