vendredi 20 septembre 2019 23:44:32

Espagne - 5e journée : Le Real, sans Bale, réagit en bête blessée

Le Real Madrid, privé de Gareth Bale, touché à l'échauffement, a réagi après une entame catastrophique pour battre Getafe 4-1 avec deux buts de Cristiano Ronaldo, dimanche pour la 5e journée du Championnat d'Espagne, revenant à deux points du FC Barcelone et de l'Atletico, coleaders.

PUBLIE LE : 23-09-2013 | 23:00
D.R

Le Real Madrid, privé de Gareth Bale, touché à l'échauffement, a réagi après une entame catastrophique pour battre Getafe 4-1 avec deux buts de Cristiano Ronaldo, dimanche pour la 5e journée du Championnat d'Espagne, revenant à deux points du FC Barcelone et de l'Atletico, coleaders. Le club merengue, assommé par le forfait de dernière minute de sa vedette galloise puis par l'ouverture du score d'Angel Lafita pour Getafe (5e), a redressé la tête grâce à son capitaine Pepe (19e), puis pris l'avantage sur un penalty de Ronaldo (31e). Isco a inscrit le but du break à l'heure de jeu, Ronaldo a marqué un doublé d'une talonnade dans le temps additionnel et Karim Benzema, méconnaissable d'un match à l'autre, a gâché plusieurs occasions nettes. Après les victoires samedi du FC Barcelone et de l'Atletico Madrid, le Real revient à la troisième place, à portée de victoire du duo de tête, et juste devant Villarreal freiné par le Celta Vigo (0-0). Au stade Santiago Bernabeu, Gareth Bale devait découvrir dimanche le public madrilène après son transfert de Tottenham pour environ 100 millions d'euros cet été, mais il a dû passer son tour après avoir ressenti une gêne à la cuisse gauche. «Bale a eu un petit problème lors de l'échauffement, mais on ne peut pas dire que c'est une blessure», a indiqué l'entraîneur Carlo Ancelotti en conférence de presse, précisant que des examens ont été menés hier lundi pour en savoir plus sur son cas.

Benzema sifflé, Isco acclamé
Et le sort a semblé s'acharner sur le Real avec l'ouverture du score de Getafe dès la 5e minute. Dans ce contexte hostile, les Merengues, dominateurs mais peu efficaces, ont dû s'en remettre aux coups de pied arrêtés. Pepe a d'abord surgi sur un coup franc (19e), puis un autre coup franc a été repoussé par le bras du joueur de Getafe Michel, offrant un penalty aussitôt transformé par Cristiano Ronaldo (31e). Le score aurait pu être plus lourd si Karim Benzema, à mille lieues de son doublé inscrit mardi en Ligue des champions (6-1 contre Galatasaray), avait été davantage inspiré. Après avoir expédié une tête au-dessus de la cage vide (73e) puis une autre à côté (77e), le Français, de nouveau sifflé par une partie du public, a été applaudi à sa sortie du terrain à la demande d'Alvaro Arbeloa, qui a encouragé le public à consoler l'attaquant. «Il a eu des opportunités, il n'a pas marqué, c'est pourquoi je l'ai fait sortir, mais je crois que son travail a été bon», a commenté Ancelotti. A l'inverse, le nom d'Isco a été scandé après un but plein de malice (59e) consécutif à un coup franc vite joué par Ronaldo, qui a ensuite clôturé le score d'une magnifique talonnade dans le temps additionnel, plombant un Getafe réduit à dix après l'expulsion de Michel (85e). En fin de soirée, le FC Valence de Jonas, auteur d'un doublé, s'est donné de l'air en battant un autre mal-classé, le FC Séville (3-1), malgré l'égalisation du Français Kevin Gameiro à la 52e minute.

DONNEZ VOTRE AVIS

Il n'y a actuellement aucune réaction à cette information. Soyez le premier à réagir !

S'inscrire
Presedant
Suivent
 

Donnez votre avis

Aidez nous à améliorer votre site en nous envoyant vos commentaires et suggestions