mardi 22 octobre 2019 22:53:04

Campagne de sensibilisation des écoliers aux dangers de la route et de la drogue : 330 morts et plus de 5.000 blessés sur nos routes âgés entre 5 et 18 ans

Louable initiative que celle prise par la sûreté de wilaya de Boumerdès qui organise, deux jours durant, une campagne de sensibilisation des écoliers sur les dangers de la route et de la drogue adressée aux élèves des établissements scolaires des trois paliers de la wilaya de Boumerdès qui vont en bénéficier tout au long de cette année scolaire 2013-2014.

PUBLIE LE : 18-09-2013 | 23:00
D.R

Louable initiative que celle prise par la sûreté de wilaya de Boumerdès qui organise, deux jours durant, une campagne de sensibilisation des écoliers sur les dangers de la route et de la drogue adressée aux élèves des établissements scolaires des trois paliers de la wilaya de Boumerdès qui vont en bénéficier tout au long de cette année scolaire 2013-2014.

70 établissements scolaires sont ciblés par cette campagne préventive et d’information, organisée en coordination avec la direction éducative de la wilaya. Le coup d’envoi de l’opération a été donné, lundi, au niveau de certaines écoles primaires de la ville de Boumerdès, où les élèves ont eu droit à des cours sur le thème de cette campagne ainsi qu’à des brochures d’information. L’animation de cette campagne est assurée par des spécialistes des corps de la sûreté de wilaya et de la protection civile, ainsi que de l’éducation nationale. Cette initiative devrait être prolongé, mais aussi généralisée. La brigade de protection des mineures relevant du commandement de la gendarmerie nationale a enregistré au cours de l’exercice 2012-2013 pas moins de 330 morts et plus de 5.000 blessés sur nos routes âgés entre 5 et 18 ans tous scolarisés dans les différents cycles de l’éducation.
Le constat est que le risque routier constitue la première cause de mortalité chez les jeunes de plus de 10 ans. La lutte contre l’insécurité routière sollicite plusieurs intervenants pour faire progresser la sécurité sur la route dans toutes les régions du pays, notamment les responsables de l’éducation qui doivent intégrer cette exigence au milieu scolaire d’où l’organisation de ce genre de campagne de sensibilisation.
Aussi, les services de sécurité ont tiré à boulets rouges, à maintes reprises, sur les dangers de la consommation de la drogue dans les écoles et les lycées. Des dealers et autres trafiquants ont une nouvelle cible qui n’est autre que les collégiens et lycéens pour écouler leur dangereuse marchandise à des prix dérisoires afin de les fidéliser comme client. La toxicomanie a atteint nos écoles. C’est une réalité amère qu’on doit prendre en compte.
Un phénomène qui prend de plus en plus de l’ampleur et doit impérativement être pris au sérieux au plus haut niveau de l’Etat pour en finir avec cette gangrène qui touche profondément nos enfants. Par ailleurs, les statistiques qui remontent à 2005, indiquent que 17% des garçons scolarisés et 2% des filles, âgés de 15 ans et 16 ans, ont consommé du cannabis.
Ces chiffres qui datent de 8 ans, démontrent malheureusement que l’accoutumance à la drogue débute en milieu scolaire, néanmoins ces chiffres datent de très longtemps, la donne a changé et le nombre de consommateur en milieu scolaire a connu une courbe ascendante ; les chiffres doivent être actualisés pour avoir une idée précise sur l’ampleur du phénomène.
Mohamed Mendaci

DONNEZ VOTRE AVIS

Il n'y a actuellement aucune réaction à cette information. Soyez le premier à réagir !

S'inscrire
Presedant
Suivent
 

Donnez votre avis

Aidez nous à améliorer votre site en nous envoyant vos commentaires et suggestions