samedi 21 octobre 2017 00:16:11

Législatives au Rwanda : Le parti au pouvoir grand favori

Les électeurs rwandais ont commencé, hier, à se rendre dans les bureaux de vote pour élire leurs députés, un scrutin dans lequel le parti au pouvoir, le Front patriotique rwandais (FPR) du président Paul Kagame part favori.

PUBLIE LE : 17-09-2013 | 0:00
D.R

Les électeurs rwandais ont commencé, hier, à se rendre dans les bureaux de vote pour élire leurs députés, un scrutin dans lequel le parti au pouvoir, le Front patriotique rwandais (FPR) du président Paul Kagame part favori. Quelque six millions de personnes sont attendues dans les 15.000 bureaux de vote répartis à travers le pays et qui ont ouvert à 07H00 (05H00 GMT) et devraient fermer à 15H00 (13H00 GMT). Pour ce scrutin législatif à la proportionnelle, 410 candidats répartis sur quatre listes s'affrontent. 53 sièges seront attribués au suffrage universel direct — sur un total de 80 — et un minimum de 5% des voix est exigé pour entrer à la Chambre. aujourd’hui et demain, ça sera au tour de vingt-sept autres membres de la Chambre des députés — 24 femmes, deux représentants des jeunes et un des handicapés — qui seront élus au suffrage indirect par des collèges et conseils locaux et nationaux.
On s'attend à une participation très élevée, les autorités locales ayant fortement incité les citoyens à voter.
Lors des législatives de 2008, la participation s'était élevée à 98,5%, et pour la présidentielle de 2010, à 97,5%. La campagne électorale qui s'est déroulée dans la calme n'a pas captivé l'intérêt de la population rwandaise. Seul incident, deux personnes ont été tuées et 22 blessées par l'explosion de deux grenades, jetées sur un marché de Kigali vendredi soir. Les petits partis ou candidats indépendants s'étaient plaints de difficultés et d'intimidations de la part de responsables locaux durant leur campagne, affirmant que leurs affiches ont été arrachées à plusieurs reprises. Le parti au pouvoir favori Le Front patriotique rwandais (FPR) du président Paul Kagame au pouvoir depuis 1994, est le grand favori de ces élections, faute de la présence d'opposants plus virulents qui ne sont pas autorisés par le pouvoir.

DONNEZ VOTRE AVIS

Il n'y a actuellement aucune réaction à cette information. Soyez le premier à réagir !

S'inscrire
Presedant
Suivent
 

Donnez votre avis

Aidez nous à améliorer votre site en nous envoyant vos commentaires et suggestions