samedi 20 juillet 2019 20:00:17

Algérie-Canada : M. sellal reçoit le ministre canadien des AE

Conférence de presse conjointe Lamamra–Baird : Développer le partenariat dans plusieurs domaines

PUBLIE LE : 16-09-2013 | 0:00
D.R

Le montant du volume des échanges était en 2012 de l’ordre de 6,5 milliards de dollars, ce chiffre évolue d’année en année, rassure-t-on. Pour rappel l’Algérie est «le plus grand partenaire économique du Canada en Afrique et dans le monde arabe

En guise de préambule à la conférence de presse qu’il a animée conjointement au siège de son département, avec son homologue canadien, John Baird, le nouveau ministre des Affaires étrangères, M. Ramtane Lamamra a déclaré que la visite effectuée, depuis hier, à Alger tombe à point nommé. Le conférencier poursuivra en rappelant que l’Algérie et le Canada sont deux pays amis qui jouent un grand rôle sur la scène internationale et dans la lutte contre le terrorisme ; puisque les deux pays coprésident le groupe en charge du Sahel dans le cadre du forum global de lutte anti-terroriste.
Il ajoutera que les relations bilatérales sont appelées à se développer. «Une coopération existe également au niveau des services de sécurité et diplomatiques» précisera le ministre algérien des Affaires étrangères. Et si le montant du volume des échanges était en 2012 de l’ordre de 6,5 milliards de dollars, ce chiffre évolue d’année en année, rassure-t-on. Pour rappel, l’Algérie est «le plus grand partenaire économique du Canada en Afrique et dans le monde arabe». Cependant l’ambition affichée est que les relations économiques entre les deux pays dépassent le caractère commercial pour une plus grande coopération, notamment dans le secteur de la PME-PMI. De plus, la présence d’une communauté algérienne estimée à 100.000 personnes au Canada ne pourra, selon des deux ministres, que contribuer positivement au renforcement de ces relations bilatérales. Pour M. Lamamra l’ouverture par Air Algérie d’une ligne aérienne entre les deux pays dénote des promesses offertes par cette coopération, appelée à connaitre un nouvel essor.

« A une menace commune, une réponse commune »
Sur le dossier sécuritaire, M. Lamamra indiquera que «la menace terroriste dans la région est une vérité aigue. Elle s’est élargie, au point de devenir apparente au niveau des frontières que nous partageons avec les autres pays». Mais poursuivra-t-il, «dans le même temps, il y a la vision stratégique que les autres pays ont de cette région». Or, sera-t-il souligné «pour nos grand partenaires, le seul pays stable dans la région qui soit efficient dans la lutte contre le terrorisme, en raison de son expérience, est l’Algérie ». D’où son rôle de leader a souligné une nouvelle fois le ministre canadien.
«La situation dans notre région est sensible et de grands défis sont posés» dira M. Lamamra. Il en voudra pour preuve le Mali qui est selon lui «l’expression de la dangerosité de ces défis qu’on peut réprimer mais qui peuvent se reproduire dans la région». Pour le chef de la diplomatie algérienne, «il est clair que le terrorisme et le crime organisé sont des dangers qui nous menacent tous». Et de poursuivre «lorsqu’on dit qu’il est nécessaire de rechercher des solutions africaines aux problèmes africains, on fait notre devoir pour la sécurité de la région mais on contribue également à la sécurité et à la préservation des pays du Nord». C’est pourquoi estimera t-il «notre responsabilité est de renforcer la coopération. Celle ci est nécessaire et indispensable entre les pays, car la menace est commune et la réponse doit être commune».

La position de l’Algérie sur la Syrie a été constante
La Syrie est un autre des dossiers qui ont été évoqués par les deux parties. «Nous avons discuté en profondeur de cette crise ainsi que du développement positif et prometteur qui ouvre des perspectives» pour l’avenir dira M. Lamamra, en faisant référence à l’accord conclu entre les américains et les russes sur l’élimination des armes chimiques en Syrie.
Il réitérera le soutien de l’Algérie à l’action menée par Lakhdar Brahimi en vue de la relance du processus politique. Il indiquera dans ce contexte que «la position de l’Algérie a été constante au niveau de la Ligue arabe, et qu’elle a tendu vers cette exigence d’aller vers la solution politique, qui ouvre une perspective de transformation politique qui permette au peuple syrien de vivre en démocratie». «La tragédie de l’utilisation des armes chimiques, quelque en soit l’auteur est intervenue dans le cadre d’une tragédie plus grande qui a occasionné des milliers de pertes en vies humaines», indiquera le MAE algérien qui poursuivra que la stratégie de «la solution globale, pacifique et politique a gagné du terrain». Selon M. Lamamra «la communauté internationale peut opérer un sursaut et les acteurs syriens peuvent opérer un sursaut salutaire».
Il estimera que «la décision de la Syrie d’adhérer à l’initiative russe est un développement extrêmement positif» et ce, même si de son point de vue, il y a encore «des précautions à prendre, des moyens à mobiliser et des efforts à consentir ».
Mais le plus important est qu’une dynamique positive est en train de se développer, ce qui a empêche de recourir à la force et que l’escalade a été évitée. «La sagesse a prévalu» a commenté M. Lamamra qui ajoutera «il y a toujours possibilité de régler pacifiquement les crises les plus complexes, les plus aiguës». De son côté le ministre canadien des Affaires étrangères estimera que «la seule façon d’arriver à la paix est la solution politique».
Nadia Kerraz

----------------------------

Sellal reçoit le ministre canadien des A.E
Le Premier ministre, Abdelmalek Sellal a reçu, hier, à Alger, le ministre canadien des Affaires étrangères,  John Baird.  La rencontre a permis d’évaluer l’état des relations économiques entre les deux pays et d’examiner les voies et moyens de renforcer davantage la coopération bilatérale à travers, notamment, le mécanisme de consultations politiques mis en place depuis 2011. L’audience a été aussi l’occasion de procéder à un large échange de vues sur les questions régionales et internationales d’intérêt commun.
Elle s’est déroulée en présence du ministre des Affaires étrangères, Ramtane Lamamra.

M. Lamamra s’entretient avec son homologue canadien
Le ministre des Affaires étrangères, Ramtane Lamamra s’est entretenu, hier à Alger, avec son homologue canadien, John Baird, qui effectue une visite officielle en Algérie. L’entretien qui a eu lieu au siège du ministère des Affaires étrangères, a été élargi, par la suite, aux membres des délégations des deux pays.

----------------------------

Dossier SNC lavalin
«Plus de coopération des  autorités canadiennes  avec les autorités judicaires algériennes »
Interrogé sur les mesures prises par les autorités canadiennes suite aux informations faisant état de l’implication de la société SNC Lavalin dans le dossier de corruption de Sonatrach, le ministre des AE canadien a déclaré que le gouvernement a fait adopter une nouvelle loi sur la corruption et que le staff dirigeant de cette société a été changé. Il ajoutera qu’il est important que cette société coopère avec la justice algérienne. Toutefois a tenu à indiquer John Baird, «SNC Lavalin est un exemple non représentatif de toutes les entreprises canadiennes». De son côté M. Lamamra a affirmé que le ministre canadien a assuré la partie algérienne «de plus de coopération des autorités canadiennes avec les autorités judiciaires algériennes».
N. K.

Air Algérie
Programmation d’un vol quotidien vers Montréal
Pour faciliter la circulation des personnes entre le Canada et l’Algérie, le ministre des Affaires étrangères a annoncé que la compagnie Air Algérie a émis le vœu de programmer quotidiennement un vol en direction de Montréal.
M. Lamamra a indiqué que les autorités canadiennes auprès desquelles a été introduite la requête ont réservé un avis favorable à cette demande.
N. K.

Enseignement supérieur
Conférence  universitaire à Alger en 2014
Une conférence universitaire sera organisée à Alger en 2014, pour ouvrir des perspectives dans les échanges dans le domaine de la recherche scientifique, a annoncé hier, le ministre des Affaires étrangères.
N. K.

DONNEZ VOTRE AVIS

Il n'y a actuellement aucune réaction à cette information. Soyez le premier à réagir !

S'inscrire
Presedant
Suivent
 

Donnez votre avis

Aidez nous à améliorer votre site en nous envoyant vos commentaires et suggestions