lundi 19 novembre 2018 07:09:34

Coopération Algéro-Espagnole : Un partenariat pour la fabrication d'engins de travaux publics

Un pacte d’actionnaires de partenariat a été signé, hier, entre le groupe EPE Sofare filiale du groupe l’ENMPT (Aïn Smara, Constantine) et la firme espagnole Europactor.

PUBLIE LE : 16-09-2013 | 0:00
Ph : Nesrine

Un  pacte d’actionnaires de partenariat a été signé, hier, entre le groupe EPE Sofare filiale du groupe l’ENMPT (Aïn Smara, Constantine) et la firme espagnole Europactor.

En effet, les statuts de ce contrat de partenariat  entre  dans le cadre du redressement industriel  engagé par les pouvoirs publics pour la modernisation  et le développement de la filière industrielle de matériel de travaux publics, portant création d'une nouvelle société  mixte algéro-espagnole spécialisée dans la fabrication d'engins du secteur du  bâtiment et des travaux publics.  
La cérémonie de signature s’est déroulée au niveau de siège du ministère du Développement de l’Industrie, et de la Promotion de l’investissement en présence de M. Amara Benyounès et l’ambassadeur d’Espagne en Algérie, Gabriel Busquets, ainsi que les professionnels du secteur. S’exprimant en marge de la cérémonie M. Amara Benyounès  a tenu  à  souligner  que « le gouvernement  encourage ce genre de partenariat entre les entreprises algériennes et étrangères, car c'est une démarche qui entre dans le cadre de l'encouragement de l'investissement. » Il a ajouté que « pour le  développement du secteur industriel et  favoriser la promotion de l’investissement il est nécessaire de mettre tous les moyens »,  parce que a-t-il précisé « qu’au cœur du projet économique de l’Algérie il y a l’entreprise. »
Avant de relever qu' « il prévoit de rencontrer aujourd’hui  des représentants de l'Union  générale des travailleurs algériens et du patronat pour aborder le thème du  partenariat local. » De son côté, l'ambassadeur d'Espagne a indiqué que « le dynamisme des relations économiques et commerciales  est reflété par le fait que son pays est devenu au dernier semestre le premier client et le troisième fournisseur de l'Algérie. » Tout en ajoutant  qu’ « il est important d’encourager la présence  des entreprises espagnoles en Algérie » qui conduisent a-t-il  fait savoir  « à un transfert de technologie  et contribent à la formation du personnel, deux secteurs auxquels l'Algérie accorde une importance particulière. » Il y a lieu de souligner qu’Europactor est constituée avec un capital  social initial d'un million d'euros, détenus à 60% par Sofare.
Ce  contrat de partenariat a pour objectif de fabriquer  de rouleaux compacteurs et autres  matériels de travaux publics, destinés aux clients du secteur du bâtiment et des travaux  publics. Concernant la gamme de production celle-ci comprend cinq types de rouleaux compacteurs mono-bille de 3 à 20 tonnes et un type de rouleau compacteur double-bille de 12 tonnes.
S’agissant de la production, le ministre a fait savoir que  « celle-ci passera de 110 engins  la première année à 460 engins la 4e année. » Mettant l’accent sur le nombre d’emplois qui seront créés pour le programme de 460 engins, il a dit que « le nombre est estimé à 250 postes d’emploi dont 100 emplois indirects. » Le taux d’intégration, selon le président-directeur général de l’EPE Sofare filiale du groupe, l’l’ENMPT passera de 21% la première année à plus de 50%  à la 4e année avec la motorisation des engins par la nouvelle gamme de moteurs refroidis à eau provenant de l’entreprise de fabrication  moteurs EMO de oued Hamimime.
Le patron de cette entreprise a souligné que « la vente et l’après-vente pour le marché local se fera par le biais du réseau commercial de l’ENMTP. » « L’exportation, a-t-il ajouté, est estimée à environ 25% de la production qui se fera à travers le réseau commercial international du partenariat Europactor. » « L'investissement prévu est de l'ordre de 400 millions de dinars dans une  première phase pour atteindre 500 millions de dinars dans la seconde étape »,  selon la même source qui précise que « la valeur de production sera de 3 milliards de dinars par an ».     
Makhlouf Ait Ziane   
 

DONNEZ VOTRE AVIS

Il n'y a actuellement aucune réaction à cette information. Soyez le premier à réagir !

S'inscrire
Presedant
Suivent
 

Donnez votre avis

Aidez nous à améliorer votre site en nous envoyant vos commentaires et suggestions