mardi 19 novembre 2019 12:35:39

Ministère de l’habitat – AGEA : Une convention pour la réalisation de 100.000 logements

L’Association générale des entrepreneurs algériens procédera, très prochainement, à la signature d’une convention avec le ministère de l’Habitat portant sur la réalisation de plus de 100.000 unités d’habitation, toutes formules confondues, a indiqué hier, le président de l’association M. Kheloufi Mouloud, lors de la réunion du bureau national à Alger.

PUBLIE LE : 15-09-2013 | 0:00
D.R

L’Association générale des entrepreneurs algériens procédera, très prochainement, à la signature d’une convention avec le ministère de l’Habitat portant sur la réalisation de plus de 100.000 unités d’habitation, toutes formules confondues, a indiqué hier, le président de l’association M. Kheloufi Mouloud, lors de la réunion du bureau national à Alger.

Au cours d'une conférence de presse, le président de l’AGEA a affirmé que  cet accord, qui implique 1.000 entreprises, grande, petite ou moyenne, contribuera à la réalisation de 100.000 unités dans toutes les formules et à l'échelle nationale. «La signature de cette convention se fera la semaine prochaine où lors de la réunion tripartite qui se tiendra au cours de la dernière semaine du mois en cours», précise-t-il, en ajoutant que le ministre de l’Habitat procédera prochainement à la mise en place d’une commission qui s’occupera du suivi de tout le programme des 100.000 logements qui a été lancé en préparation depuis près de sept mois. «Nous voulons juste que nos entrepreneurs soient à l’aise, qu’ils travaillent, que nos entreprises ne chôment pas, qu’ils aient un encadrement et un suivi que ce soit au niveau de l’administration ou sur le plan financier avec l’Etat. Il faut un vrai recyclage pour l’environnement de l’entreprise».
Par ailleurs, le président de l’association générale des entrepreneurs algériens précise par la même occasion que 78 propositions seront posées sur la table de la tripartite prochaine. Une liste qui contribuera à l'élimination des problèmes dont souffre le secteur de la construction.
Parmi les plus importantes propositions a déclaré M. Khaloufi, «on signale la revendication portant sur la réduction des taxes citant essentiellement un allègement de la taxe sur l'activité professionnelle (TAP), une révision à la baisse de l'impôt sur le revenu global (IRG), de l'impôt sur le bénéfice des sociétés (IBS), qualifiées de lourdes et inciter davantage les entreprises algériennes à participer dans les projets nationaux de construction, faciliter l'octroi des projets aux entreprises algériennes, faciliter l'octroi de prêts bancaires au profit des entrepreneurs ainsi que des réductions d'impôt pour les entreprises de construction et de renforcer les contrôles sur les équipements importés». Il a ajouté que «l’association proposera ainsi l'inclusion de 18 nouvelles filières dans la formation professionnelle. M. Khaloufi a expliqué que depuis le début de l'année 2013, il y a eu l'élimination de la plupart des problèmes relatifs à la bureaucratie, outre, l’octroi de l'agrément à environ 400 entreprises de construction.
 Kafia Ait Allouache
 

DONNEZ VOTRE AVIS

Il n'y a actuellement aucune réaction à cette information. Soyez le premier à réagir !

S'inscrire
Presedant
Suivent
 

Donnez votre avis

Aidez nous à améliorer votre site en nous envoyant vos commentaires et suggestions