jeudi 15 novembre 2018 04:04:50

Ministère des Postes, des Télécommunications et des Nouvelles Technologies, Un objectif : atteindre 500.000 emplois en 2013

Le ministère des Postes des Télécommunications et des Nouvelles Technologies escompte atteindre les 500.000 postes d’emploi dans le secteur à la fin de cette année, selon un rapport de la Direction générale des technologies de l’information et de la communication relevant du MPTIC.

PUBLIE LE : 12-09-2013 | 0:00
D.R

Le ministère des Postes des Télécommunications et des Nouvelles Technologies escompte atteindre les 500.000 postes d’emploi dans le secteur à la fin de cette année, selon un rapport de la Direction générale des technologies de l’information et de la communication relevant du MPTIC. Il s’agit principalement des postes dans l’administration, les entreprises, les opérateurs de télécommunication et les entreprises des TIC (hors télécoms).
Le MPTIC note qu’en 2008, le nombre total des personnes employées dans le secteur des TIC s’élevait à 136.662, ce qui représentait 1,46% de la population active, soit un ratio emploi/population active de 1,46 %. La répartition des entreprises algériennes dans le secteur des TIC indique que 58 % de ces entreprises exercent dans les filières de télécommunications, de l’électricité et de l’électronique.
Il est estimé qu’en 2008 à environ 6.700, le nombre de PME directement liées aux Technologies de l’Information (hors télécommunications) et à 24.500 le nombre de leurs employés.  Les emplois dans ces entreprises représentent 2 % du total des emplois dans les PME. Dans l’administration publique (certains organismes sous tutelle et services déconcentrés ne sont pas comptabilisés) on estimait les effectifs exerçant dans les TIC à 1.539, alors que ceux des opérateurs des télécommunications représentaient 31.412, auxquels il faut ajouter 76.211 employés dans les entreprises de services de télécommunication et 24.500 employés relevant des entreprises des TIC. Avec la multiplication des entreprises privées, les opportunités d’emplois dans les TIC devraient être plus larges, notamment avec l’arrivée de la 3G, qui suscitera de nouveaux débouchés dans les emplois grâce aux opportunités technologiques qu’offre cette génération de la téléphonie mobile.
En effet, l’autorité de régulation de la poste et des télécommunications  (ARPT) avait rendu public le mois dernier un avis d’appel à la concurrence nationale pour  l’établissement et l’exploitation de réseaux publics de télécommunications mobiles  de troisième génération (3G).
L’ARPT précise que l’appel est lancé en direction des opérateurs établis et exploitant un réseau de télécommunications mobiles en Algérie pour l’octroi de trois licences d’établissement et d’exploitation de réseaux publics de télécommunications mobiles de troisième génération (3G) et de fourniture de services au public, ce qui ne manquera certainement pas de créer de nouvelles opportunités d’emploi, soit directes soit indirectes.           
Wassila Benhamed

DONNEZ VOTRE AVIS

Il n'y a actuellement aucune réaction à cette information. Soyez le premier à réagir !

S'inscrire
Presedant
Suivent
 

Donnez votre avis

Aidez nous à améliorer votre site en nous envoyant vos commentaires et suggestions