jeudi 21 novembre 2019 08:14:42

Le secrétaire d’État chargé de la Jeunesse l’a affirmé : 60% des 90.000 associations nationales n’activent qu’« occasionnellement »

Soixante pour cent (60%) des associations nationales n’activent qu’«occasionnellement» et s’exposeront à la dissolution après le 31 décembre prochain en cas de non- conformité aux lois en vigueur, a indiqué hier le secrétaire d’État chargé de la Jeunesse, Belkacem Mellah.

PUBLIE LE : 10-09-2013 | 0:00

Soixante pour cent (60%) des associations nationales n’activent qu’«occasionnellement» et s’exposeront à la dissolution après le 31 décembre prochain en cas de non- conformité aux lois en vigueur, a indiqué hier le secrétaire d’État chargé de la Jeunesse, Belkacem Mellah.    «60 % sur 90.000 associations nationales ne se manifestent que lors  des occasions», a souligné M. Mellah.
Ces associations «n’accomplissent pas leur rôle vis-à-vis de la société civile durant le reste de l’année, et ce en dépit de leur accès au soutien de l’État», aussi bien sur le plan de wilaya que national. Il a ajouté que 22% des associations occasionnelles activant dans le domaine de la jeunesse sont menacées de dissolution après le 31 décembre  en cas de leur non-conformité aux lois en vigueur. Le secrétaire d’État chargé de la Jeunesse a fait savoir que 200 associations ont bénéficié de plus de 15 milliards de centimes, ajoutant que le soutien de  l’État au mouvement associatif sera basé à l’avenir sur un «contrat de programme».  Dans le cadre de la politique de soutien aux jeunes, M. Mellah a rappelé  la proposition relative à la création de maisons de jeunes et de centres de loisirs en plein air dans les nouvelles agglomérations.
Ces projets seront financés par la Caisse nationale d’Epargne et de  prévoyance (CNEP), Sonatrach et Mobilis. Le secrétaire d’État chargé de la Jeunesse a par ailleurs souligné l’importance de promouvoir la formation et de réhabiliter les spécialités en relation avec la jeunesse, d’autant que, a-t-il ajouté, certains programmes des maisons de jeunes et des camps de vacances sont dépassés.

DONNEZ VOTRE AVIS

Il n'y a actuellement aucune réaction à cette information. Soyez le premier à réagir !

S'inscrire
Presedant
Suivent
 

Donnez votre avis

Aidez nous à améliorer votre site en nous envoyant vos commentaires et suggestions