mardi 12 novembre 2019 15:41:35

Entretien, Mostefa, demi-défensif : « Faire le plein de confiance avant les barrages »

Mehdi Mostefa revient dans l’entretien qui suit sur le match Algérie-Mali d’aujourd’hui. Le milieu de terrain de l’AC Ajaccio ne manque pas de projets pour ce match, qu’il qualifie d’important pour au moins deux raisons. Il nous en parle.

PUBLIE LE : 10-09-2013 | 0:00
D.R

Mehdi Mostefa revient dans l’entretien qui suit sur le match Algérie-Mali d’aujourd’hui. Le milieu de terrain de l’AC Ajaccio ne manque pas de projets pour ce match, qu’il qualifie d’important pour au moins deux raisons. Il nous en parle.

Comment le groupe prépare-t-il cette dernière rencontre des éliminatoires du Mondial-2014 face au Mali, sachant que l’Algérie est déjà qualifiée aux barrages ?
Pour nous, cette rencontre demeure importante. Nonobstant le fait qu’on oit qualifiés, le Mali reste un bon test pour la suite du parcours. C’est un adversaire assez coriace. Il a de l’envie et de la fierté. Il va y avoir une forte opposition de la part des Maliens. Il faudra s’en méfier.

En quoi le résultat de ce match peut-il influer sur la suite du parcours ?
Mathématiquement, une victoire fera soigner notre classement Fifa. Lorsqu’on sait que le tirage au sort sera effectué en fonction du classement, il est important de gagner ce match. Après, une victoire nous fera beaucoup de bien. Après le nul concédé face à la Guinée chez nous, le groupe a besoin de plus d’assurance. Disons qu’on va voir si les leçons tirées de ce match ont été retenues.

Avez-vous une préférence pour un adversaire en particulier aux barrages ?
Pas spécialement. L’essentiel pour nous est d’être prêt en perspective. On ne craint personne. Franchement, je n’ai pas envie d’entrer dans de tels calculs. Affronter tel adversaire ou éviter untel autre. Ça ne sert à rien de spéculer.

Les objectifs de ce Algérie-Mali sont donc déjà établis ?
Oui. Les objectifs sont bien définis. On sait ce qu’on doit faire. Franchement, il nous importe de réussir une belle prestation. On a besoin de faire le plein de confiance avant les barrages.

Commencez-vous à ressentir la pression des barrages, sachant que ce match est à élimination directe ?
Il y a de la pression, naturellement, mais elle n’est pas aussi forte. On est quand même à quarante jours du match. Pour le moment, on est sereins, mais il est clair que la tension montera crescendo à mesure que le match approche.
Entretien réalisé par Amar Benrabah
 

DONNEZ VOTRE AVIS

Il n'y a actuellement aucune réaction à cette information. Soyez le premier à réagir !

S'inscrire
Presedant
Suivent
 

Donnez votre avis

Aidez nous à améliorer votre site en nous envoyant vos commentaires et suggestions