Abdelaziz Ziari DANS LA CAPITALE DE L’EST : Nouveau découpage pour les établissements publics de santé de proximité

Le ministre de la Santé, de la Population et de la Réforme hospitalière, Abdelaziz Ziari, a déclaré, hier à Constantine, au cours d’une visite de travail dans cette wilaya, qu’un décret portant sur un «nouveau découpage» des Etablissements publics de santé de proximité (EPSP) sera «prochainement» promulgué.
PUBLIE LE : 07-09-2013 | 23:00

Le ministre de la Santé, de la Population et de la Réforme hospitalière, Abdelaziz Ziari, a déclaré, hier à Constantine, au cours d’une visite de travail dans cette wilaya, qu’un décret portant sur  un «nouveau découpage» des Etablissements publics de santé de proximité (EPSP)  sera «prochainement» promulgué. Le ministre, précisant que ce nouveau découpage permettra de «redéfinir  et de mieux organiser» les missions des établissements publics de santé de proximité,  a estimé que l’actuel découpage ne «répond plus aux objectifs tracés». Soulignant que le secteur de la santé doit atteindre un «saut qualitatif», M. Ziari a insisté sur «l’importance d’une réorganisation des établissements de santé pour une meilleure qualité de service». Par ailleurs, lors de cette visite de travail et d’inspection dans la wilaya de Constantine, le ministre de la Santé, de la Population et de la Réforme hospitalière, Abdelaziz Ziari, a annoncé le lancement de l’étude concernant la réalisation d’un deuxième centre hospitalo-universitaire d’«au moins 800 lits» à la Nouvelle Ville Ali-Mendjeli : «La construction d’un second CHU est une obligation, Constantine accueille un grand nombre de patients issus en majorité des autres wilayas de l’Est. Les efforts consentis par les autorités s’avèrent insuffisants et des structures comme l’hôpital El Bir ou celui de Didouche-Mourad ne peuvent suppléer au CHU Ben Badis lequel, compte tenu de sa vétusté et de son exiguïté, n’est plus en mesure de répondre aux besoins de la population.» Au cours d’une tournée marathon qui l’a mené aux quatre coins de la Capitale de l’Est, le ministre s’est dit insatisfait de la carte sanitaire de la wilaya qu’il a trouvé «déséquilibré» et également des retards enregistrés dans les travaux de réhabilitation de certaines structures à l’image de l’hôpital de Didouche-Mourad (ancien hôpital militaire) avec un taux d’achèvement de seulement 60 % en quatre ans. A propos de ce dernier, M. Ziari insistera particulièrement pour qu’il soit pourvu de l’équipement nécessaire ainsi que de services tels une maternité et des urgences chirurgicales, et ce afin de parer aux besoins des habitants des daïras du Nord de la wilaya à l’image de Hamma Bouziane et Zighoud Youcef. Au niveau du CHU Ben Badis, M. Ziari à procédé à la réouverture du centre de radiothérapie, fermé depuis février 2012 pour cause de travaux, avant de s’enquérir sur place des préparatifs inhérents à la mise en service dans les prochains jours d’un des trois accélérateurs de particules acquis en 2009, tout en exhortant les responsables du centre anti-cancer (CAC) à mettre tout en œuvre pour que les deux accélérateurs restant soient opérationnels « au premier trimestre 2014.» Autre inauguration d’importance, celle de la Gamma-caméra (caméra à scintillation) avec une capacité de diagnostic de 20 patients/jour. Dans l’après-midi, le ministre s’est rendu à la Nouvelle Ville Ali-Mendjeli pour inaugurer un centre du sang et lancer les travaux de réalisation du laboratoire régional du contrôle des produits pharmaceutiques, avant de chapeauter la séance de clôture des journées d’oncologie se tenant au niveau de l’hôtel Hocine.
I. B.
 


EL MOUDJAHID - QUOTIDIEN NATIONAL D'INFORMATION Edité par l'EPE - EURL El MOUDJAHID - 20, Rue de la Liberté - Alger - Algérie
Tél. : +213(0)21737081 - Fax : +213(0)21739043
Mail : info@elmoudjahid.com