dimanche 15 dcembre 2019 07:40:23
D.R

L'Algérie dont la stratégie de lutte contre l'analphabétisme entame sa septième année compte éradiquer ce fléau à la fin 2016 en adoptant des «méthodes étudiées», indique un communiqué de l'Office national d'alphabétisation et d'enseignement des adultes.

L'Algérie qui célèbre aujourd’hui 8 septembre, la journée mondiale d'Alphabétisation, a enregistré une baisse du taux d'analphabétisme de l'ordre de 1,22  % pour la catégorie d'âge de 10 ans et plus, selon le dernier recensement de la population menée par l'Office national des statistiques (ONS). Grâce aux efforts de l'Etat qui a adopté des mesures préventives en matière de déperdition scolaire précoce, principal facteur d'analphabétisme, le taux de scolarisation dépasse les 98%, ajoute la même source. L'alphabétisation s'est, par ailleurs, renforcée, à travers la contribution d'autres secteurs dans le cadre d'accords de coopération ou de directives interministérielles. Sur plus de 2.702.969 analphabètes, 1.821.914 ont bénéficié de programmes d'alphabétisation ramenant ainsi le taux d'analphabétisme à 42,17 % pour la catégorie d'âge de 15 ans et plus.
Concernant l'année scolaire 2013-2014, il est prévu l'inscription de 1.192.957 citoyens au niveau 1 et la réinscription de 427.043 au niveau 2 soit un total de 1.620.000 inscrits. Il sera question d'appliquer les directives du ministre de l'Education nationale portant évaluation de la stratégie six ans après et introduction des amendements nécessaires à partir de cette rentrée scolaire. Le ministre de l'Education nationale devra donner lors de l'ouverture de l'année scolaire 2013/2014 un «fort signal et un message clair à la société pour la consécration de cette nouvelle orientation». Il devra également donner le coup d'envoi de la campagne nationale de sensibilisation à l'alphabétisation qui se poursuivra jusqu'à septembre prochain.
A cette occasion, l'Algérie devra renouveler son engagement pour éradiquer progressivement l'analphabétisme dans le cadre de la stratégie arrêtée à cet effet. Outre des manifestations prévues dans l'ensemble des wilayas du pays, des portes ouvertes seront organisée du 8 au 12 septembre 2013. La cérémonie de clôture sera marquée par le lancement de la caravane de sensibilisation à l'alphabétisation.

----------------------------

Unesco : Un objectif difficile à atteindre
L’alphabétisation pour tous est un objectif difficile à atteindre, a estimé vendredi l’Unesco, déplorant, à l'occasion de la célébration de la Journée internationale de l’alphabétisation, la subsistance de 774 millions d’analphabètes adultes dans le monde. Selon de nouvelles données de l’Institut de statistique de l’Organisation onusienne (ISU), rendues publiques à l’occasion de cette journée internationale, le 8 septembre, la plupart des adultes analphabètes dans le monde vivent en Asie du Sud et de l’Ouest et en Afrique subsaharienne. Si ces tendances se confirment, 743 millions d’adultes dans ces régions ne disposeront pas des compétences de base en matière d’alphabétisation d’ici 2015, date butoir des Objectifs du millénaire pour le Développement, avertit l’Organisation basée à Paris qui signale que «deux-tiers d’entre ces analphabètes sont des femmes». Même si elle se réjouit que plus de 84 % des adultes dans le monde savent lire et écrire, soit une augmentation de 8 points de pourcentage depuis 1990, l’Unesco estime que l’analphabétisme reste un problème dans les pays en développement. Selon l’Organisation pour la coopération économique et le développement (OCDE), un jeune sur cinq en Europe avait de faibles compétences en matière d’alphabétisation en 2009 et près de 160 millions d'adultes vivant dans les pays appartenant à l’OCDE sont fonctionnellement analphabètes. Cela signifie, ajoute-t-elle, qu’ils ne disposent pas des compétences nécessaires dans le monde d’aujourd’hui et ne peuvent pas, par exemple, remplir un formulaire, suivre des instructions, lire une carte ou aider leurs enfants à faire leurs devoirs. Dans le message à l’occasion de la journée internationale de l’Alphabétisation, la directrice générale de l’UNESCO, Irina Bokova, a estimé que cette situation est d’autant plus grave que l’essor des nouvelles technologies et des sociétés modernes du savoir font de la maîtrise de l’écrit une compétence incontournable. «Alphabétisations pour le XXIe siècle» est le thème de l’édition 2013 de la journée internationale de l’Alphabétisation, afin d’attirer l’attention sur les compétences en évolution requises pour participer pleinement aux sociétés connectées actuelles. Un colloque international sur ce thème se tiendra lundi prochain au siège de l’UNESCO à Paris, dans le cadre des célébrations de la Journée. Il devrait jeter les bases d’une coalition mondiale, un partenariat rassemblant de nombreux acteurs pour faire progresser l’alphabétisation, qui sera lancée en novembre. Une cérémonie de remise des Prix d’alphabétisation aura lieu à l’issue de ce colloque.

 

DONNEZ VOTRE AVIS

Il n'y a actuellement aucune réaction à cette information. Soyez le premier à réagir !

S'inscrire
Presedant
Suivent
 

Donnez votre avis

Aidez nous à améliorer votre site en nous envoyant vos commentaires et suggestions