dimanche 18 novembre 2018 01:30:13

Hadj 2013, M. Ghlamallah : « Assurer les meilleures conditions de prise en charge »

Le ministre des Affaires religieuses et du Wakf, Bouabdellah Ghlamallah, a affirmé, hier à Alger, que les pouvoirs publics n’ont rien laissé au hasard afin d’assurer une meilleure prise en charge de nos pèlerins.

PUBLIE LE : 04-09-2013 | 0:00
D.R

Le ministre des Affaires religieuses et du Wakf, Bouabdellah Ghlamallah, a affirmé, hier à Alger, que les pouvoirs publics n’ont rien laissé au hasard afin d’assurer une meilleure prise en charge de nos pèlerins.

Intervenant en marge d'une rencontre de sensibilisation à l’occasion du hadj pour l'année 2013, à Dar El Imam d’El Mohammadia, le ministre a indiqué que toutes les dispositions ont été mises en place pour accueillir dans de bonnes conditions les pèlerins algériens aux Lieux saints de l’islam.
M. Ghlamallah a fait savoir que l’Algérie était parmi les premiers pays ayant fait la réservation des immeubles afin d’assurer l’hébergement de ses pèlerins et le bon déroulement du hadj, ajoutant que les immeubles les plus proches sont distants de 1,4 km de la Mecque.
C’est pourquoi, dira le ministre, des autobus modernes ont été loués pour le transport des pèlerins en vue de faciliter leurs déplacements.
Le ministre n’a pas manqué, à cette occasion, de relever les quelques difficultés que peuvent rencontrer les futurs pèlerins cette année, en raison des travaux d'aménagement et d'extension lancés par les autorités saoudiennes au niveau de la Sainte mosquée de la Mecque.
A cet effet, il a appelé les pèlerins algériens à faire preuve de tolérance et de discipline pour faire face à cette situation, tout en rappelant qu’une importante délégation composée de 120 spécialistes de santé, 180 éléments de la Protection civile et 85 morchidine religieux ont été mobilisés pour orienter les pèlerins et assurer leur encadrement.
Pour sa part,  le directeur général de l'Office du hadj et de la omra, cheikh Barbara, a fait savoir que l'Etat a débloqué cette année une enveloppe financière conséquente pour améliorer les conditions de prise en charge des hadjis.
Il  a, par ailleurs, mis l’accent sur la mission des guides et des accompagnateurs dans l’orientation des pèlerins et le rôle des morchidine pour expliquer de manière simple les différentes étapes à suivre par le hadj pour l'accomplissement des rites du cinquième pilier de l'Islam. Il a, dans ce contexte, souligné l’importance d’utiliser des messages simples tenant compte du niveau d’instruction des hadji.Il a, également invité les pèlerins algériens à rester en contact permanent avec les accompagnateurs mis à leur disposition, à suivre leurs consignes et à respecter le port de l’habit traditionnel algérien, ce qui facilitera l’identification de la délégation algérienne. Il convient de  rappeler que cette année le nombre de hadji algériens a baissé de 20 %  par rapport à l’année précédente (36.000) soit 7.200 pèlerins de moins pour atteindre un total de 28.800, tirés au sort.
Ils seront répartis dans 92 vols dont 60 seront assurées par Air Algérie. Le premier départ est prévu le 18 septembre.
Kamélia H.

DONNEZ VOTRE AVIS

Il n'y a actuellement aucune réaction à cette information. Soyez le premier à réagir !

S'inscrire
Presedant
Suivent
 

Donnez votre avis

Aidez nous à améliorer votre site en nous envoyant vos commentaires et suggestions