mardi 17 septembre 2019 20:00:48

CHAMPIONNAT D’ÉLITE : Les nouveaux promus à la traîne

La reprise du championnat national en est déjà à sa troisième journée durant cette saison 2013/2014. On peut dire que même si le bout du tunnel n’est pas aussi apparent pour les uns et les autres, toujours est-il, les nouveaux promus, Aïn-Fakroun, RCArbaâ et MO Béjaïa, ne semblent pas connaître l’ascension voulue.

PUBLIE LE : 03-09-2013 | 23:00
D.R

La reprise du championnat national en est déjà à sa troisième journée durant cette saison 2013/2014. On peut dire que même si le bout du tunnel n’est pas aussi apparent pour les uns et les autres, toujours est-il, les nouveaux promus, Aïn-Fakroun, RCArbaâ et MO Béjaïa, ne semblent pas connaître l’ascension voulue.

En effet, ces formations courent après leur premier succès afin de rassurer leurs fans. Il faut dire que la Ligue1 est plus difficile que la Ligue2. D’où le fait que l’apprentissage ne se déroule pas comme prévu. Néanmoins, sur le terrain, ils essayent de se secouer. On avait vu comment le CRB Aïn-Fakroun, malgré la défaite sur le score de 3 à 2 devant le MC Alger, a laissé une très bonne impression. Car le fait de marquer deux buts au MC Alger n’est pas donné à n’importe qui. Le deuxième but d’Amroune, l’ex-attaquant du MCA, a été un véritable chef-d’œuvre. Ce qui dénote que cette équipe possède du potentiel et qu’il ne lui manque que le temps pour s’aguerrir encore plus dans cette division d’élite. Le RC Arbaâ a été battu lors de la première journée face au CRB au stade du 20-Août sur le score de 1 à 0. Selon les spécialistes, la formation de l’Arbaâ drivée par Chérif El-Ouazzani ne méritait pas de perdre. Ce n’est qu’après l’expulsion d’un de ses joueurs en fin de partie que le CRB avait réussi à renverser le cours du match en sa faveur. D’ailleurs, la défaite sur le score de 1 à 0 atteste que cette équipe n’a pas encore donné tout ce que l’on pense d’elle. Face à la JSM Béjaïa, une équipe qui voulait se racheter après sa déconvenue at home devant le MCA (1-0), les gars de l’Arbaâ sans le moindre complexe ont réussi à ouvrir le score par Machigama d’une frappe de balle des 30 mètres pour le moins splendide. Le manque d’expérience leur a été fatal, puisque les Béjaouis avaient réussi à égaliser suite à une erreur défensive. Ce point pris devant la JSM Béjaïa est assez précieux du fait qu’il contribue à débloquer le compteur de cette formation du président Amani Djamel, l’ex-président du CRB.
Le MOB, la deuxième équipe de Yemma Gouraya, n’a pas réussi son baptême du feu en se faisant battre sur un score lourd face à l’USM Alger 4 à 1. Cette défaite a eu pour effet de remettre en cause l’enthousiasme du public béjaoui. On ne s’attendait pas à une telle tournure de la situation. Cette défaite a fait mal à l’équipe. Néanmoins, le nul obtenu, chez eux, au stade de l’Unité maghrébine de Béjaïa, face à la coriace équipe de la JS Saoura (1-1), a quelque peu fait baisser la tension. Les poulains de Mourad Rahmouni commencent à espérer, même si la tâche sera très difficile pour eux.
Il faut dire et hormis le MO Béjaïa, le CRB Aïn-Fakroun et le RC Arbaâ ne jouent pas sur leurs terrains qui ne sont pas homologués jusqu’ici. Cela ne fait que les handicaper dans un championnat national professionnel assez relevé. Il faut admettre qu’on ne peut postuler au statut professionnel lorsqu’on ne dispose pas de son propre terrain. C’est la condition de base pour un club professionnel.
HAMID GHARBI
 

DONNEZ VOTRE AVIS

Il n'y a actuellement aucune réaction à cette information. Soyez le premier à réagir !

S'inscrire
Presedant
Suivent
 

Donnez votre avis

Aidez nous à améliorer votre site en nous envoyant vos commentaires et suggestions