mardi 13 novembre 2018 02:33:38

Salon de la mode et du textile : Les Turcs à l’honneur

Une relation de qualité avec l’Algérie

PUBLIE LE : 03-09-2013 | 0:00
D.R

Une cinquantaine de sociétés turques spécialisées dans le textile participeront au premier Salon professionnel de la mode et du textile aux côtés des entreprises algériennes. Ce Salon  aura lieu demain au palais des Expositions de la SAFEX à Alger.
Organisée par Senexpo International, avec le soutien du ministère turc de l’Économie, la 1re édition du Salon «Alger MOD TEX style Algérie» s’annonce très riche en nouveautés et des collections qui  seront présentées. C’est ce qui a été assuré, lors de la conférence de presse tenue à l’hôtel El-Aurassi, durant laquelle les organisateurs de l’évènement aux côtés des représentants diplomatiques de l’ambassade de Turquie à Alger ont indiqué que ce Salon se tiendra du 4 au 7 septembre aux Pins-Maritimes et sera une bonne opportunité pour les entreprises algériennes et leurs homologues turques de «se connaître et nouer des partenariats». Le chef de projet au sein de la société Senexpo International explique que cette exposition entre dans le cadre du programme annuel de cette société à travers le monde, et que ces foires se situent dans 6 secteurs différents, à savoir l’automobile, la mode, le textile, les équipements hôteliers, l’emballage, l’agroalimentaire et le meuble. «Cette exposition se déroule pour la premier fois en Algérie après celle de 2012 qui été consacrée à l’automobile qui a eu un grand succès. Elle a démontré que  d’autres secteurs sont à explorer en Algérie, et c’est pourquoi on a décidé d’organiser notre propre Salon du textile, de la mode et du meuble en Algérie. On souhaite que cet événement aura un succès»,  souligne M. Onor Canga.
Un Salon purement professionnel où il n’y aura pas de vente, mais de quoi en mettre plein les yeux aux visiteurs, autant pour les différents représentants des entreprises activant dans le domaine du textile que les professionnels de la mode. Le Salon en question sera inauguré demain par Son Excellence l’ambassadeur de Turquie à Alger, et verra la participation de pas moins d’une cinquantaine de grandes entreprises turques spécialisées dans le textile et le prêt-à-porter, le tissu et les chaussures. Une dizaine d’entreprises algériennes de plus en plus intéressées par le produit turc, ainsi que des organismes étatiques.
M. Onor Canga a soutenu que «les éditions précédentes, notamment cette présente exposition permettra aux Turcs d’exposer leur savoir-faire et sera l’occasion de présenter la collection printemps-été 2013».
Celle-ci  portera donc sur la mode, le prêt-à-porter féminin et masculin, les vêtements pour enfants, les sous-vêtements, etc.

Une relation de qualité avec l’Algérie

Par ailleurs, et pour ce qui est des relations économiques entre les deux pays l’attaché économique au niveau de l’ambassade de Turquie à Alger,  M. Hassan Aslan,  à précisé que la Turquie est classée 17e économie mondiale et 6e  en Europe. Elle s’est fixée l’objectif d’atteindre de renforcer ses  exportations à l’horizon de 2023. Mais l’objectif le plus important est celui de se classer deuxième pays mondial en matière économique. Il a souligné que depuis quelques années, la Turquie donne beaucoup d’importance à son commerce avec l’Afrique, notamment avec l’Algérie, et c’est ainsi qu’elle accorde beaucoup d’importance au développement des relations avec notre pays. «Le chiffre d’affaires de la Turquie avec l’Algérie en 2012 est de cinq milliards de dollars, dont deux milliards exportés par la Turquie vers l’Algérie et 3 milliards exportés de l’Algérie vers la Turquie.
Les exportations se concentrent essentiellement sur l’automobile, l’électroménager, le textile et l’agroalimentaire.  Mais le plus important, ce sont les produits de l’énergie, le gaz liquide et les produits pétroliers», déclare-t-il, en ajoutant que la Turquie est le septième partenaire de l’Algérie. Il a fait savoir, par la même occasion, que durant les dix dernières années, le montant des investissements turcs en Algérie est d’un milliard de dollars.
«À très court terme, ce montant sera de deux milliards de dollars avec tout ce qui est en train de se faire», précise M. Hasan Aslan.  200 sociétés turques sont implantées en Algérie, dont 50 de construction. Les réalisations annuelles de ces entreprises sont de plus de 20 milliards de dollars. «Notre mission actuellement est de rendre ces relations qui sont déjà excellentes encore meilleures et de doubler le montant des échanges et des investissements. Le potentiel existe donc, et il faut le développer», affirme l’attaché économique.   
Kafia Ait Allouache
 

DONNEZ VOTRE AVIS

Il n'y a actuellement aucune réaction à cette information. Soyez le premier à réagir !

S'inscrire
Presedant
Suivent
 

Donnez votre avis

Aidez nous à améliorer votre site en nous envoyant vos commentaires et suggestions