dimanche 23 septembre 2018 10:24:36

Perspectives économiques, M. Messaitfa : « L'Algérie est capable de réaliser un taux de croissance de 7 % en 2019 »

L'Algérie est capable de réaliser un taux de croissance de 7 % en 2019, a affirmé hier le secrétaire d'Etat chargé de la Prospective et des Statistiques, Bachir Messaïtfa M. Messaïtfa a souligné que «L'Algérie tente d'atteindre un taux de croissance annuel de 7 % en 2019» pour rejoindre les BRICS, groupe de pays composé du Brésil, de la Russie, de l'Inde, de la Chine et de l'Afrique du Sud.

PUBLIE LE : 02-09-2013 | 0:00
D.R

L'Algérie est capable de réaliser un taux de croissance de 7 % en 2019, a affirmé hier le secrétaire d'Etat chargé de la Prospective et des Statistiques, Bachir Messaïtfa M. Messaïtfa a souligné que «L'Algérie tente d'atteindre un taux de croissance annuel de 7 % en 2019» pour rejoindre les BRICS, groupe de pays composé du Brésil, de la Russie, de l'Inde, de la Chine et de l'Afrique du Sud.
Le secrétaire d'Etat a précisé au Forum du quotidien DK News que ces prévisions sont basées sur plusieurs éléments dont «le niveau des ressources naturelles du pays, l'existence d'une volonté politique et un important stock de réserves de change».
La contribution du secrétariat d'Etat au renforcement des capacités de l'Algérie pour la réalisation de cet objectif a été déclinée par M. Messaïtfa qui évoque le lancement d'études portant sur l'amélioration des capacités de production de l'agriculture, l'industrie, l'énergie et les mines, ainsi que l'amélioration de la qualité des soins de santé et de l'éducation. Il s'agit également, a-t-il souligné, de renforcer la capacité des entreprises à exporter pour sortir de leur position défensive, à condition que les PME parviennent à «s’éloigner du modèle familial» pour que l’Etat ne soit pas le pourvoyeur de la valeur ajoutée et de la croissance», a-t-il précisé.
La croissance économique en Algérie est constituée, selon M. Messaïtfa, à 85 % de l’apport des hydrocarbures, des services et du BTPH. M. Messaïtfa a relevé que l’action du gouvernement est orientée vers une stratégie portant sur la réduction du chômage et de l’inflation, et l’augmentation du taux de croissance.

DONNEZ VOTRE AVIS

Il n'y a actuellement aucune réaction à cette information. Soyez le premier à réagir !

S'inscrire
Presedant
Suivent
 

Donnez votre avis

Aidez nous à améliorer votre site en nous envoyant vos commentaires et suggestions