vendredi 23 aot 2019 03:46:38

Hadj 2013 : Départ du premier groupe le 18 septembre

M. Ghlamallah appelle les hadjis à prendre en compte les travaux d’extension sur les Lieux saints

PUBLIE LE : 01-09-2013 | 23:00
D.R

28.800 pèlerins algériens accompliront, cette année, les rites du hadj.

L’Algérie qui bénéficiait d’un quota de 36.000 pèlerins, chaque année, a vu sa part  baisser de 7.200 pèlerins, cette année, suite à la réduction des quotas de chaque pays musulman, en raison des travaux d’aménagement et d’extension au niveau de la Sainte mosquée de La Mecque, a expliqué hier Bouabdallah Ghlamallah, ministre des Affaires religieuses et du Wakf, précisant que le départ des premiers groupes de pèlerins est prévu pour le 18 septembre à partir des aéroports d'Alger, d'Oran et d'Annaba.
Le ministre qui intervenait lors d'une journée d’information sur la saison du hadj 2013 au profit des pèlerins de la wilaya d’Alger, organisée à Dar El-Imam, a insisté sur la prise en charge des pèlerins et leur encadrement. Il a ainsi précisé que les membres de la mission nationale du hadj sont disposés à coordonner leurs efforts pour «faciliter» aux pèlerins l'accomplissement des rites du hadj. La mission est composée de deux commissions, comptant chacune 85 imams et mourchidate, la première commission a pour objectif l’orientation religieuse des pèlerins. La seconde est, quant à elle, chargée de l'hébergement et comprend des partenaires de la Protection civile et de l'administration de l'ONHO. «Les imams et les mourchidate resteront à l’écoute des pèlerins et répondront à leurs préoccupations concernant l'accomplissement des rites religieux du cinquième pilier de l'islam», a-t-il expliqué. Le ministre a, d'autre part, insisté sur la nécessité de respecter l'organisation des groupes pour éviter aux pèlerins de s'égarer, notamment les personnes âgées. S’agissant des mesures mises en place pour garantir le bien-être des pèlerins, le ministre a assuré que le problème de l’hébergement a été résolu. Le ministre a affirmé, en outre, que des autobus modernes ont été loués pour le transport des pèlerins lors des différents déplacements.
Visant à assurer les meilleures conditions de confort et de sécurité aux pèlerins, notamment dans le transport et l’hébergement, des médecins ont été mobilisés pour l’encadrement de la saison du hadj.
De son côté, le directeur de l'Office national du hadj et de la omra (ONHO), Cheikh Berbara, a précisé que l’État prendra en charge le coût d’ébergement et de transport des pèlerins évalué à 15.000 DA pour chacun.
Pour les pèlerins qui veulent bénéficier de services supplémentaires, M. Barbara a souligné que ces derniers doivent conclure des contrats de services avec les agences de voyages agréées à cet effet. Il convient de préciser que l’acheminement des pèlerins algériens aux Lieux saints de l’islam sera assuré par la compagnie nationale Air Algérie et la compagnie Saudi Airlines d’Arabie saoudite.
Salima Ettouahria

M. Ghlamallah appelle les hadjis à prendre en compte les travaux d’extension sur les Lieux saints
Le ministre des Affaires religieuses et du wakfs, Bouabdallah Ghlamallah, a appelé les hadjis algériens pour la saison 2013 à prendre en compte le contexte « exceptionnel » sur les Lieux saints de l’islam en raison des travaux d’extension. M. Ghlamallah a recommandé aux hadjis de « s’adapter à la situation et de ne pas être exigeants sur certaines prestations comme l’hébergement ou le transport en raison du contexte exceptionnel » causé par les travaux d’extension au niveau de la mosquée de La Mecque. Il a souligné, à ce propos, la disposition des membres de la mission algérienne du hadj de prendre en charge tous les besoins des hadjis sur les Lieux saints, à savoir la couverture sanitaire et l’assistance administrative dont l’accueil, l’hébergement et le transport conformément au programme de la mission.
Le ministre des Affaires religieuses a rappelé également la mise au point d’un document d’orientation appelé « Contrat entre le hadji et la mission algérienne du hadj » portant sur les droits et devoirs du hadji outre un guide du hadji qui comporte toutes les informations liées aux rites du hadj dont al-ihram, el-tawaf et le stationnement au mont Arafat.
Il a affirmé, en outre, l’existence d’une commission nationale de suivi de la situation des hadjis algériens composée de représentants de différents secteurs dont la santé et le transport. 

DONNEZ VOTRE AVIS

Il n'y a actuellement aucune réaction à cette information. Soyez le premier à réagir !

S'inscrire
Presedant
Suivent
 

Donnez votre avis

Aidez nous à améliorer votre site en nous envoyant vos commentaires et suggestions