jeudi 15 novembre 2018 08:12:57

EL OUED, Développement local : Manque de main-d’œuvre qualifiée

Programme « Blanche Algérie » : 150 projets lancés en 2013

PUBLIE LE : 28-08-2013 | 0:00
D.R

La réalisation des projets de développement accordés à la wilaya d’El Oued à la faveur de différents programmes bute sur la contrainte du manque de main-d’œuvre, notamment celle qualifiée.
Influant négativement sur le rythme de développement dans la région, notamment au niveau des communes, cette contrainte a été, moult fois, soulevée par le wali d’El-Oued lors de différentes rencontres avec les responsables des communes et les partenaires de la société civile. Ainsi, plusieurs projets accusent une lenteur dans leur lancement ou leur avancement, à l’instar des chantiers non lancés d’une trentaine de   projets accordés au secteur de l’Education, à la faveur de différents programmes de développement.          
Le retard accusé par le projet de réalisation de 8.000 places pédagogiques à l’université d’El-Oued en est une autre preuve du manque de main-d’œuvre, ce qui entrave l’exécution de pareils projets structurants pour la région.          
Le wali d’El Oued a récemment indiqué à la presse, que dans le souci de remédier à cette situation, des rencontres ont été tenues en présence des entrepreneurs pour l’examen de mécanismes pratiques à même de résoudre le problème et de hâter la réalisation des projets, pour ne pas avoir à recourir à d’autres entreprises hors wilaya.          
Le responsable par intérim de la Direction du Logement et des équipements publics (DLEP), M. Ahmed Cherifi a, de son côté, relevé un flagrant retard dans la réalisation des multiples opérations de développement dont les entreprises chargées de leur réalisation l'ont imputé au manque de main-d’œuvre.          
La DLEP chargée de piloter 245 opérations de développement pour un investissement de 40 milliards DA est grandement pénalisée du fait de cette situation, a soutenu M. Cherifi.          
Des responsables de communes, notamment celles enclavées et agricoles, ont signalé que ces collectivités se trouvent, pour cette même raison, dans l’incapacité de concrétiser des projets relevant des plans communaux de développement.          
Les présidents des Assemblées populaires communales de Hassi Khelifa, Guemmar et Reguiba, à vocation agricole, ont souligné que plusieurs projets sont en souffrance, en raison de difficultés rencontrées par les entreprises réalisatrices, afférentes notamment à la disponibilité de la main-d’œuvre qui s’oriente vers des segments agricoles porteurs, tels que la pomme de terre, au détriment d’autres créneaux. Le président de l’Union des entrepreneurs de la wilaya d’El-Oued,  M. Lazhari Fouhma, rejette, pour sa part, cet argument de manque de main-d’œuvre, estimant, au contraire, qu’El-Oued renferme une main-d’œuvre qualifiée et   des entreprises performantes capables d’exécuter de grands projets, appelant, à cette occasion, à encourager les entreprises de réalisation locales.

Programme « Blanche Algérie »
150 projets lancés en 2013
Cent cinquante projets ont été lancés dans la wilaya d’El-Oued, dans le cadre du programme»Blanche Algérie», depuis le début de l’année 2013, a-t-on appris auprès de la direction locale de l’action sociale (DAS). Ces projets ont été répartis sur les 30 communes que compte la wilaya  d’El-Oued, sans exception, sur la base de trois critères principaux: la superficie  géographique, la densité de la population, et le nombre de concentrations d’habitants dans chaque commune, a indiqué le chef service de la protection sociale, M.Salim  Merrad. Confiés à des groupes de jeunes, ces projets ont généré plus de 1.200  emplois à travers la wilaya, à raison de 7 jeunes et d’un promoteur pour chacun des 150 projets, a-t-il expliqué. La DAS, qui pilote ce programme en coordination avec les communes, a  mobilisé les moyens matériels afin d’appuyer les groupes de jeunes retenus. La wilaya d’El-Oued a bénéficié, durant l’année dernière, de 80 projets  dans le cadre du même programme «Blanche Algérie», répartis entre les différentes communes de la wilaya par les services de la DAS. 

DONNEZ VOTRE AVIS

Il n'y a actuellement aucune réaction à cette information. Soyez le premier à réagir !

S'inscrire
Presedant
Suivent
 

Donnez votre avis

Aidez nous à améliorer votre site en nous envoyant vos commentaires et suggestions