jeudi 20 septembre 2018 22:26:07

Brèves

Les élections législatives et municipales en Mauritanie, initialement prévues en octobre, ont été reportées à novembre pour permettre à l'opposition qui a décidé de boycotter le scrutin d'y participer, ont annoncé, jeudi dernier, des sources officielles mauritaniennes

PUBLIE LE : 24-08-2013 | 0:00

Mauritanie
Les législatives et municipales reportées
à novembre

Les élections législatives et municipales en Mauritanie, initialement prévues en octobre, ont été reportées à novembre pour permettre à l'opposition qui a décidé de boycotter le scrutin d'y participer, ont annoncé, jeudi dernier, des sources officielles mauritaniennes. "Les élections législatives et municipales initialement prévues le samedi 12 octobre 2013 pour le premier tour et le samedi 26 octobre pour le deuxième tour sont reportées au samedi 23 novembre 2013 pour le premier tour et au samedi 7 décembre en cas de deuxième tour", a indiqué un communiqué du Conseil des ministres qui s'est réuni jeudi.

Somalie
La Force de l'UA a repoussé deux attaques
des Shebab dans le Sud

La force de l'Union africaine a annoncé avoir repoussé deux attaques successives, mercredi et jeudi, du groupe terroriste Shebab contre leur base dans la ville portuaire de Kismayo, dans le sud de la Somalie. Les soldats de l'UA ont une première fois tenu en échec les assaillants shebab, mercredi soir, a annoncé dans un communiqué l'Amisom, la Force de l'Union africaine en Somalie.

RD Congo
La Monusco "engagée" aux côtés de l'armée congolaise contre la rébellion du M23

La mission des Nations unies au Congo (MONUSCO) est "désormais engagée" aux côtés de l'armée congolaise dans les combats qui l'oppose au mouvement rebelle M23, a affirmé hier un porte-parole militaire de l'Onu. "Nous pouvons dire que la Monusco est désormais engagée aux côtés de FARDC (Forces armées de la République démocratique du Congo) dans la prise en compte de la menace sécuritaire que pose le M23 contre les populations de Kibati mais aussi et surtout de Goma", a assuré le lieutenant-colonel Prosper Basse, porte-parole militaire de l'Onu dans une déclaration à la radio des Nations unies, Radio Okapi. L'engagement de l'Onu aux côtés de l'armée congolaise intervient en réaction à la mort de quatre personnes des tirs d'artillerie jeudi qui ont touché les quartiers périphérique de Goma, capitale du Nord Kivu (est) ainsi qu'un village proche.

Iran
« La possession de l'arme nucléaire menacerait la sécurité de l'Iran »

Le ministre iranien des Affaires étrangères, Mohammad Javad Zarif, a affirmé hier que "posséder l'arme nucléaire menacerait la sécurité de l'Iran", écartant toute menace de la part de son pays. "Nous considérons que posséder l'arme nucléaire n'est pas conforme aux intérêts du pays et menacerait la sécurité de l'Iran", a estimé le ministre iranien des Affaires étrangères, Mohammad Javad Zarif, cité par l'agence Fars. "Nous allons montrer au monde entier qu'il n'existe aucune menace de la part de l'Iran" contre les autres pays, a-t-il souligné. Le chef de la diplomatie iranienne a réaffirmé que "le peuple iranien ne renoncera pas à ses droits" en matière nucléaire. "Je crois que les responsables occidentaux n'ont pas bien compris le message des élections présidentielles (du 14 juin qui ont vu l'élection de Hassan Rohani).

Philippines
Reprise des négociations de paix entre gouvernement et membres du MILF

Les pourparlers de paix entre le gouvernement philippin et le Front moro islamique de libération (MILF) ont repris jeudi dernier en Malaisie, a-t-on annoncé de source officielle. Lors de ces discussions, les deux parties discuteront du partage du pouvoir et de la normalisation des relations, les deux annexes restantes de l'accord-cadre sur la région de Bangsamoro, indique la négociatrice en chef du gouvernement, Miriam Coronel-Ferrer.

Zimbabwe
Investiture de Mugabe pour un sixième mandat

Le président zimbabwéen Robert Mugabe a été investi jeudi dernier pour un sixième mandat à la présidence du Zimbabwe, lors d'une cérémonie organisée dans un stade de la périphérie d'Harare. M. Mugabe, au pouvoir depuis trente-trois ans, a juré "d'observer, faire respecter et défendre la Constitution du Zimbabwe et toutes les lois du Zimbabwe", devant des milliers de partisans.

 

DONNEZ VOTRE AVIS

Il n'y a actuellement aucune réaction à cette information. Soyez le premier à réagir !

S'inscrire
Presedant
Suivent
 

Donnez votre avis

Aidez nous à améliorer votre site en nous envoyant vos commentaires et suggestions