dimanche 17 novembre 2019 12:16:47

Conflit à Bordj Badji Mokhtar : Retour au calme progressif

Un retour au calme s’installe progressivement dans la commune frontalière de Bordj Badji Mokhtar, après les douloureux évènements dont elle a été le théâtre, ont confirmé hier à l’APS des habitants de la localité.

PUBLIE LE : 21-08-2013 | 0:00

Un retour au calme s’installe progressivement dans la commune frontalière de Bordj Badji Mokhtar, après les douloureux évènements dont elle a été le théâtre, ont confirmé hier à l’APS des habitants de la localité. Le coordinateur de la commission locale chargée de la mise en application de l’accord de réconciliation signé entre les parties en conflit, Larbi Ladmi Abdelhamid, a indiqué que "les efforts déployés pour parvenir à cet accord ont entraîné une normalisation progressive de la situation". "Les concertations se poursuivent toujours avec les parties en conflit pour régler définitivement cette question", a-t-il ajouté. Cheikh Ahmed Kina, un des notables de la région et habitant du quartier El-Wassat, a qualifié la situation à Bordj Badji Mokhtar de "relativement calme" depuis lundi, "bien plus que les autres jours", appelant "à œuvrer  à la préservation de cette ambiance apaisée pour une normalisation totale de la situation dans la région". Pour sa part, Mme El-Moulat Lalla, habitante du quartier du 20 août, s’est félicitée de "l’accalmie retrouvée dans les rues de la ville depuis le début de semaine", exhortant, cependant, les parties concernées à se pencher maintenant sur "l’urgence de l’approvisionnement des populations locales en produits alimentaires et en médicaments, surtout que la plupart des commerces sont fermés créant une rareté de ces produits". Dans le cadre du suivi de la situation, le bureau élargi de l’assemblée populaire de wilaya d’Adrar a tenu hier matin une séance extraordinaire pour écouter un point de situation présenté par les membres de l’assemblée dépêchés dans la région de Bordj Badji Mokhtar et les dispositions qui ont été prises concernant cette question, a affirmé le président de l’APW, M. Bekri El-Bekri. Ces déclarations viennent confirmer les informations sur le retour au calme progressif de la situation dans cette commune frontalière dans l’extrême sud du pays, données auparavant par les services de la wilaya qui indiquent, cependant, que la confrontation signalée lundi par certaines parties est "un cas isolé n’ayant rien à voir avec le récent conflit de Bordj Badji Mokhtar". Les évènements, ayant éclaté mardi dernier à Bordj Badji-Mokhtar avaient été provoqués par la tentative d’un individu de voler un magasin, avant que la situation ne dégénère en échauffourées entre les proches du propriétaire de ce commerce et ceux de la personne impliquée dans la tentative de vol, faisant 8 morts et 41 blessés alors que plusieurs biens privés ont été dégradés et incendiés. Une quarantaine de personnes impliquées dans ces évènements ont été interpellées par les forces de sécurité et remis aux mains de la justice. Elles devront comparaître dans les prochains jours, a indiqué une source judiciaire. Les intenses démarches engagées, sous l’égide des autorités de la wilaya, avec les représentants des parties en conflits, les notables et les représentants de la société civile locaux, ont abouti à la signature vendredi soir d’un accord devant permettre de mettre fin à ce conflit.
 

DONNEZ VOTRE AVIS

Il n'y a actuellement aucune réaction à cette information. Soyez le premier à réagir !

S'inscrire
Presedant
Suivent
 

Donnez votre avis

Aidez nous à améliorer votre site en nous envoyant vos commentaires et suggestions