mardi 10 dcembre 2019 07:29:58

Ramadhan, Aïd El Fitr… : Le coût de la rentrée

Marchés et commerces ne désemplissent pas de gens qui font leurs emplettes : légumes, fruits et viandes, bien entendu. Nous nous sommes déplacés au marché afin de relever quelques prix.

PUBLIE LE : 19-08-2013 | 0:00
D.R

Marchés et commerces ne désemplissent pas de gens qui font leurs emplettes : légumes, fruits et viandes, bien entendu. Nous nous sommes déplacés au marché afin de relever quelques prix. En fait, en matière de régulation du marché, l’approche de la loi de l’offre et de la demande en matière de viande est assez particulière, néanmoins seule l’importance de la viande bovine et une production croissante de viande de volaille ont permis de maintenir l’alimentation à des niveaux plus ou moins suffisants, observent certains responsables, du ministère de l’Agriculture, notamment. Et malgré la persistance de ce désir de viande, l’intérêt est aujourd’hui pour la viande de volaille et accessoirement pour celle du bœuf. Bien sûr, le bonheur des marchands de volailles fait souvent le malheur des bouchers. C’est que les volailles demeurent, quelque peu accessibles, malgré l’augmentation des prix. Côté légumes et fruits, en sillonnant les halles de certains marchés de la capitale, on relève des prix assez stables. Une éventuelle flambée, pourrait bien chambouler les prévisions des ménages, à quelques semaines de la prochaine rentrée scolaire, les familles seront contraintes de serrer la ceinture, afin de parvenir à joindre les deux bouts. La rentrée scolaire peut représenter un moment un peu difficile, bien que tout le monde se prépare à aborder ce moment de manière. L’école coûte cher. Les parents sont tous d’accord sur ce point. Après les vacances, la rentrée scolaire arrive avec tout ce que cela entraîne comme dépenses. Les frais d’inscriptions, les fournitures scolaires, les parents ne savent plus où donner de la tête. C’est un réel assommoir. Il y a aussi le calvaire des fournitures scolaires et des manuels scolaires. Aussi, face à des factures faramineuses les parents redoutent, désormais, la rentrée scolaire plus que leurs enfants.
Farid B.
 

DONNEZ VOTRE AVIS

Il n'y a actuellement aucune réaction à cette information. Soyez le premier à réagir !

S'inscrire
Presedant
Suivent
 

Donnez votre avis

Aidez nous à améliorer votre site en nous envoyant vos commentaires et suggestions