jeudi 20 septembre 2018 00:38:33

Algérie-2 Guinée 2 : Les derniers réglages

Cette rencontre amicale entre l'Algérie et la Guinée rentre dans le cadre de la préparation du dernier match comptant pour la 6e et dernière journée du 2e tour des éliminatoires du mondial 2014 prévu au Brésil face au Mali à quelque peu déçu les Algériens.

PUBLIE LE : 17-08-2013 | 0:00
Ph. : Billal

Stade Mustapha-Tchaker de Blida. Nocturne. Affluence moyenne. Arbitrage de MM. Lemghifri Ali assisté de Waâr Abderrahmane et Dia El Hassan (Mauritanie). Abed Charef (Algérie)
Avertissements : Lacel (Algérie) et K. Camara Gninée)
Buts : Guedioura (11') et Djabou (21') pour l'Algérie
Soumah (56') et Kalabane (50') pour la Guinée)
Les équipes :
Algérie : Doukha, Bougherra, Mesbah, Halliche, Khoualed, Lacen (Aghouazi 83'), Mostéfa (Brahimi 46'), Guedioura (Medjani 64'), Ghilas (Slimani 72'), Djabou (Taïder 46'), Soudani (Belfodil 46'). Entraîneur : Halilhodzic
Guinée : K. Camara, Kalabane, Mara, Senbah, (Bah Tlene 46'), Syla, I. Camara. K, Diallo (Traoré 52'), Constant (Diarra 76'), Conté, Yattara (Cissé 6'), Bangoura (Soumah 46'). Entraîneur : Dessuyer (France).

Cette rencontre amicale entre l'Algérie et la Guinée rentre dans le cadre de la préparation du dernier match comptant pour la 6e et dernière journée du 2e tour des éliminatoires du mondial 2014 prévu au Brésil face au Mali à quelque peu déçu les Algériens. Cette empoignade aura lieu le 10 septembre prochain au stade Mustapha-Tchaker de Blida. Comme l'on sait, les Verts sont déjà qualifiés pour le 3e et dernier tour dont le tirage au sort aura lieu au Caire le 16 septembre prochain.
Donc, cette reprise de nos capés a pour but de voir où en sont les choses et aussi pour permettre à Halilhodzic d'avoir une idée sur la forme de chaque joueur et surtout les nouveaux comme Belfodil.
Cette rencontre face à la Guinée a connu deux visages bien distincts. Le premier et malgré le fait qu'Halilhodzic a apporté quelques changements comme les titularisations de Doukha, Khoualed et Djabou. Il faut mettre en exergue le bon début  des Verts avec une efficacité retrouvée pour des joueurs comme Guedioura et Djabou. Les nôtres ne tarderont pas à trouver la faille dans une défense guinéenne pourtant assez difficile à prendre. Sur un coup franc bien placé, Guedioura adressera un véritable "bolide" qui a eu raison de l'excellent Camara (11'). Ce but allait visiblement donner des ailes aux Algériens. Ils vont étaler un football assez flamboyant, même si devant rien ne fut facile du fait que les Guinéens, qui nous ont toujours posé des problèmes aux nôtres, étaient bien organisés dans l’entre jeu. D'ailleurs, les poulains du technicien français d’Essuyer ont eu quelques bonnes opportunités, mais sans succès du fait que notre milieu s'était très bien acquitté de sa tâche. Et sur une action rondement menée, Nabil Ghilas résiste à son vis-à-vis avant de trouver Guedioura. Ce dernier sollicité aussitôt Djabou. Ce dernier d'une reprise de la gauche ne laissera aucune chance au gardien adverse (21'). Cette avance de deux buts allait jouer un mauvais tour pour les poulains d'Halilhodzic. Il a même pensé que son "team" allait l'emporter sur un score plus large. Néanmoins, en football, il ne faut nullement sous-estimer un adversaire ou préjuger prématurément sur l'issue finale d’un match. En effet, dès le début de la deuxième période, Halilhodzic fera entrer Taîder, Belfodil et Brahimi pour remplacer Djabou, Soudani et Mostéfa. Ces changements vont s'avérer inopportuns du fait que le jeu des Verts connaîtront alors un net fléchissement par la suite. Ce sont, au contraire, les Guinéens, grâce aux changements opérés par Dessuyer, qui ne  tarderont pas à donner leurs fruits du fait que les présents ont été conviés à voir une autre équipe guinéenne. Elle était pour le moins métamorphosée. Elle joue mieux en dominant tout simplement les débats. Les Algériens n'arrivaient pas à stopper cette équipe guinéenne qui possède des joueurs talentueux et très rapides. Devant une défense algérienne très spectatrice, un enchaînement en "une-deux" a permis à Soumah de tromper Doukha de près (56'). Les Guinéens sont enhardis par cette réalisation et dominent carrément leurs adversaires même si Halilhodzic a fait rentrer Medjani, Aghouazi et Slimani. Les Guinéens finiront par ajouter un deuxième but dans une défense algérienne pour le moins amorphe qui ne fait pas de marquage sur les Guinéens. On les laisse jouer à leur guise. D'où les facilités rencontrées par les poulains de Dessuyer. Halilhodzic devra revoir sa copie et ne pas procéder à des changements. Cela commence à désarçonner la sérénité et la tranquillité de l'équipe. Nous avions assisté à une équipe avec deux visages diamétralement opposés l'un de l'autre. Et cela n'est pas fait pour sécuriser le groupe. Pour le 10 septembre prochain, il doit aligner son groupe de référence et ne pas chambouler, à chaque fois, son « onze" rentrant.
Hamid Gharbi


Doukha : « Un bon test avant le Mali »

Vahid Halilhodzic a décidé de remplacer Mbolhi, laissé au repos, par Doukha pour Algérie-Guinée.
Le gardien de but de l’USMH, que d’aucuns présentent comme le numéro 2 des Verts actuellement, a réalisé une belle première mi-temps avec quelques arrêts réflexes qui donnent raison au Bosnien de l’avoir titularisé. Le gardien de l’USMH en a pris deux buts en deuxième mi-temps, mais se dit néanmoins satisfait de ce qu’il a montré. Du moins à demi-mot.


 Azzedine, que retenez-vous de ce nul (2-2) concédé face à la Guinée ?
Personnellement, je ne me focalise pas sur le score dès lors que c’est un match de préparation. Je sais que beaucoup de gens ne retiendront que ça, mais au-delà, ce match reste une bonne répitition générale. Une sorte de remise en train après quelques semaines d’arrêt. Il y a du bon et du moins bon. C’est une bonne leçon, quoi.
 
Qu’appellez-vous du bon et du moins bon ?
Le bon, c’était notre première mi-temps. Elle a été presque parfaite. Nous avons maîtrisé notre adversaire. On a produit du beau jeu et marqué deux buts. C’était presque facile, d’autant qu’il y avait beaucoup d’application. Le moins bon, c’est notre deuxième mi-temps. On était moins concentrés.  Nous avons concédé beaucoup de fautes et l’adversaire en a profité. On aurait dû continuer sur le même rythme. Mais bon, ces matchs servent aussi à ça. Il faut retenir la leçon.
 
On a l’impression que le public est sorti déçu par le score…

C’est légitime. Notre public est venu voir du beau jeu et des buts. Naturellement, il a souhaité une victoire, mais malheureusement, on l’a déçu. Après, il va falloir que tout le monde comprenne que c’est un match amical. L’objectif est de renouer avec la compétition. On n’a pas encore toutes nos jambes.
 Personnellement, vous avez été titularisé à la place de Mbolhi, êtes-vous satisfait de votre prestation ?
Je pense avoir fait le boulot. J’attends de faire le point avec mes entraîneurs. Je vais écouter ce qu’ils vont me dire. J’essaie d’éviter l’auto-satisfaction. Ça reste une bonne expérience, cela étant dit. J’espère que j’aurais d’autres occasions à l’avenir.
 
Pensez-vous êtes en mesure d’arracher une place de titulaire ?

Le coach nous a fait savoir que personne n’est titulaire à part entière. Seul le travail paie. Je vais faire en sorte de me tenir à chaque fois prêt à prendre ma place. Le sélectionneur répète à chaque fois que tout le monde aura sa chance. C’est la raison pour laquelle il faut se tenir prêt à toute éventualité. Ce serait bête de passer à côté de sa chance lorsqu’elle se présente.
Entretien réalisé par
Amar Benrabah


Déclarations

Vahid Halilhodzic
(Sélectionneur Algérie) :

Ce match nul est une déception.  En première mi-temps, nous avons fait preuve d'une grande efficacité. Après la pause, j'ai essayé d'apporter des changements, mais ça n'a pas marché.  Nous nous sommes relâchés. Je m'attendais à un meilleur niveau de mon équipe ce soir. La Guinée est une bonne équipe qui a montré sa solidité aujourd'hui.  J'assume ce résultat.
Je suis satisfait du rendement de certains joueurs à l'image du défenseur Khoualed et du gardien Doukha, alors que d'autres m'ont déçu. Je suis content aussi pour Djabou qui a prouvé son talent. Il sera un candidat potentiel pour le prochain stage. Il nous reste encore du travail. Il y aura d'autres déception si les joueurs ne seront pas disciplinés dans le jeu. Pour Belfodil, je l'ai mis dans une organisation spéciale avec deux attaquants dans l'axe, mais il n'était pas en forme durant ce match.   
         
Michel Dussuyer
(Sélectionneur Guinée) :

"Le match a été bon dans l'ensemble et a été profitable pour les deux équipes. Ca nous a apporté un surcroît de  confiance. Revenir au score n'était pas chose facile. Pour nous, il ne fallait pas lâcher, c'est ce que nous avons fait d'ailleurs en deuxième mi-temps.
Au  début, on savait que les automatismes ne sont pas assez rodés. L'Algérie est  une très bonne équipe qui a du potentiel. Je pense qu'elle a toutes ses chances pour la qualification au prochain Mondial.

 

DONNEZ VOTRE AVIS

Il n'y a actuellement aucune réaction à cette information. Soyez le premier à réagir !

S'inscrire
Presedant
Suivent
 

Donnez votre avis

Aidez nous à améliorer votre site en nous envoyant vos commentaires et suggestions