dimanche 23 septembre 2018 16:12:51

Concours de recrutement des enseignants : 12.346 futurs éducateurs retenus sur 350.000 candidats

Mascara : 4.956 postulants en lice

PUBLIE LE : 13-08-2013 | 0:00
D.R

La qualité de leur raisonnement et de leur aptitude à présenter des arguments de manière ordonnée ont été très largement pris en compte par le jury examinateur qui insiste sur la méthode d’approche du candidat qui doit être structurée.
L’examen des dossiers de candidature est également pris en charge par des commissions installées à cet effet, et ce conformément aux règles définies par la circulaire n° 07 du 28 avril 2011, définissant les critères de sélection aux concours sur la base du diplôme.
Pour plus d’objectivité, les candidats ont été invités à remplir des fiches de notation qui contiennent un certain nombre d’informations liées aux critères de sélection. Ces derniers se basent sur la conformité de la spécialité du diplôme avec les exigences du grade postulé, la formation complémentaire au diplôme exigé dans la même spécialité, les travaux et études réalisés par le candidat dans sa spécialité et la date d’obtention du diplôme qui sont notées sur 2 points chacun.
Les diplômés des écoles nationales de formation supérieure bénéficient de 2 points de bonification, par contre les majors de promotion gagnent un point de bonification. Par contre la notation sur le cursus d’étude ou de formation et l’entretien avec le jury de sélection sont fixés à 3 points chacun.
Pour ce qui est de l’expérience acquise par le candidat dans le même emploi ou dans un emploi équivalent, elle est calculée sur 6 points.
Le jury pose des questions par rapport aux fiches remplies par le candidat lui-même et par rapport aux fonctions mentionnées dans son profil. Il aura aussi à tester les compétences et connaissances, en particulier techniques tels que  les outils utilisés dans votre travail de l’enseignant et les connaissances à mettre en œuvre. Il s’agit pour lui à la fois de vérifier les propos et l’étendue des compétences et de responsabilité du futur enseignant. Il y a lieu de rappeler que ce concours concerne, entre autres, les licenciés qui pourront prétendre à un poste d’enseignant du cycle primaire.
Pour ce cycle, les postes ouverts sont au nombre de 4.680 dont 3.757 pour les matières de langue arabe, 907 pour le français et 16 pour la langue amazighe.
Par ailleurs, 3.113 postes dans 11 matières sont ouverts pour le cycle moyen auxquels peuvent prétendre les universitaires ayant obtenu une licence ou un diplôme d’études supérieures (DES).
Le cycle secondaire compte, pour sa part, 4.553 nouveaux postes à pourvoir par les candidats disposant d’un diplôme d’ingénieur d’Etat, d’un master ou d’une licence.
Dès l’annonce le 7 juillet de l’ouverture du concours de recrutement, les candidats ont commencé à déposer leurs candidatures au niveau des directions de l’Education sur l’ensemble du territoire national.
S. Sofi

Mascara
4.956 postulants en lice
Ils étaient 4.956 candidats à subir les épreuves orales du concours de recrutement dans le secteur de l’Education nationale dans le corps enseignant (tous corps confondus), 5105 dossiers ont été déposés au niveau  des services de la DEW de Mascara, 149 dossiers ont été refusés par la commission ad hoc pour des motifs liées essentiellement à la non conformité des diplômes des postulants aux disciplines d'enseignement. Le chef de service de la scolarité et des examens au niveau de la DEW nous a indiqué que 338 nouveaux postes budgétaires sont à pourvoir pour la prochaine rentrée scolaire 2013/2014, répartis entre 125 postes dans l'enseignement secondaire dans neuf disciplines, 100 postes dans le cycle moyen, soit huit matières et 113 postes dans le cycle primaire pour les deux matières d'enseignement (langue arabe et langue  française). Six centres d'examen ont été réquisitionnés au chef lieu de la wilaya, toutes les dispositions humaines et matérielles ont été prises pour la bonne marche de l’opération qui s'est déroulée, a t-on constaté, dans de bonnes conditions. Les résultats de ce concours seront communiqués à la fin du mois courant afin de permettre aux candidats d'avoir leurs affectations et de regagner ainsi leurs établissements scolaires, a expliqué le chargé de la communucation de la DEW.
 A. Ghomchi
 

DONNEZ VOTRE AVIS

Il n'y a actuellement aucune réaction à cette information. Soyez le premier à réagir !

S'inscrire
Presedant
Suivent
 

Donnez votre avis

Aidez nous à améliorer votre site en nous envoyant vos commentaires et suggestions