lundi 14 octobre 2019 17:00:10

Célébration de Aïd El fitr : MM. Bensalah, Ould Khelifa et Sellal accomplissent la prière avec les fidèles à la Grande Mosquée d'Alger

Les présidents du Conseil de la nation et de l'Assemblée populaire nationale (APN), respectivement Abdelkader Bensalah et Mohamed Larbi Ould Khelifa ainsi que le Premier ministre Abdelmalek Sellal ont accompli jeudi matin à la Grande Mosquée d'Alger la prière d'Aïd El Fitr avec les fidèles, dans un climat de piété et de sérénité.

PUBLIE LE : 09-08-2013 | 23:00
Ph : T. Rouabah

Les présidents du Conseil de la nation et de l'Assemblée  populaire nationale (APN), respectivement Abdelkader Bensalah et Mohamed Larbi  Ould Khelifa ainsi que le Premier ministre Abdelmalek Sellal ont accompli jeudi  matin à la Grande Mosquée d'Alger la prière d'Aïd El Fitr avec les fidèles, dans un climat de piété et de sérénité.          De hauts responsables de l'Etat, des membres du gouvernement, des représentants de partis politiques et de la société civile ainsi que des membres du corps diplomatique de pays musulmans accrédité à Alger ont également accompli la  prière de l'Aïd El Fitr à la Grande Mosquée d'Alger. Dans son prêche, l'imam de la mosquée est revenu sur la portée de l'Aïd  El Fitr et sa célébration qui constitue, a-t-il souligné, une "occasion pour  réconcilier les croyants, éliminer la haine et les rancœurs et faire prévaloir l'amour et la fraternité entre eux". L'imam a, par ailleurs, appelé les fidèles à exprimer leurs sentiments de joie à cette occasion, rappelant que "le progrès et la renaissance de toute nation passent par l'unité des rangs car la division ne servira que l'ennemi  qui la guette. Il a ajouté que "cette unité ne saurait se concrétiser qu'à travers la complémentarité et la stabilité des institutions et l'attachement aux valeur  de l'islam". A cette occasion, MM. Bensalah, Ould Khelifa et Sellal ont reçu les  vœux de nombreux citoyens ayant accompli la prière de l'Aïd à la Grande Mosquée  d'Alger.

MM. Bensalah, Ould Khelifa et Sellal reçoivent les vœux

Les présidents du Conseil de la nation et de l'Assemblée  populaire nationale (APN), respectivement MM. Abdelkader Bensalah et Mohamed  Larbi Ould khelifa ainsi que le Premier ministre Abdelmalek Sellal, ont reçu jeudi à la Grande Mosquée d'Alger les vœux de hauts responsables de l'Etat et de nombreux citoyens à l'occasion de l'Aïd El Fitr. Ils ont à cette occasion reçu les vœux de membres du gouvernement, de représentants de partis politiques, de la société civile et de cadres de l'Etat,  ainsi que de membres du corps diplomatique arabe et musulman accrédité à Alger. MM Bensalah, Ould Khelifa et Sellal ont, en outre, reçu les vœux de nombreux citoyens ayant accompli la prière de l'Aïd El Fitr à la Grande Mosquée d'Alger.


Dans la joie, la solidarité et la ferveur religieuse

Dans une atmosphère de joie retrouvée, de solidarité et de ferveur religieuse, le peuple algérien a célébré jeudi et vendredi la fête de l’Aïd El Fitr, après un mois de Ramadhan consacré au jeûne, à la piété et à la dévotion. La première journée de l’Aïd au niveau de la capitale a été entamée par l’accomplissement de la rituelle prière de l’Aïd dans les mosquées et les places publiques d'Alger, au cours de laquelle les imams ont saisi l’occasion pour mettre l’accent sur les profondes significations de cette fête, appelant les fidèles à se conformer scrupuleusement aux recommandations divines et aux hadiths du Prophète (QSSSL) à cet égard.
Dans ce contexte, les vertus du pardon et de la réconciliation, de la fraternité et de la solidarité dans les rapports avec autrui ont été particulièrement soulignées dans les prêches avant de permettre aux fidèles de se congratuler et de s’échanger leurs vœux, sitôt leur devoir religieux accompli. Le coup d’envoi de la fête est donné. Aussitôt, les rues ont commencé à s’animer, à prendre des couleurs, à faire entendre de plus en plus les cris et bruits des enfants, richement vêtus, et débordant de joie et de rires comme à leur habitude.  
La fête est aussi l’occasion pour beaucoup d’hommes et de femmes d’aller aux cimetières pour se recueillir sur les tombes de leurs proches et se rendre aussi surtout aux hôpitaux pour réconforter les malades qui ont été, cette année encore, une fois de plus soutenus par des groupes de scouts, du Croissant-Rouge algérien et des associations caritatives qui ont tenu à fêter l’Aïd avec les petits malades relevant du centre hospitalo-universitaire Mustapha-Pacha.
Répartis en groupes, les membres des Scouts musulmans algériens (SMA) se sont rendus dans les trois services du CHU Mustapha, à savoir  l’ophtalmologie, la pédiatrie et chirurgie infantile, la gastro-entérologie et au service  oncologie infantile au Centre Pierre-et-Marie-Curie. Un véritable moment de joie pour ces enfants malades qui ont apprécié les numéros présentés par un clown dans une ambiance de fête et de bonheur. Les enfants ont joué et chanté, oubliant ainsi pour un moment leur maladie. Ils se sont vu offrir des cadeaux (des contes et des jouets), ainsi que des bonbons et des gâteaux traditionnels.
Pour M. Sid Ali Louil, commissaire du groupe de l’Emir Khaled des SMA, « c’est un simple geste de solidarité que les scouts menaient depuis une dizaine d’années dans ce genre de circonstance afin de rendre le sourire et la joie aux enfants malades », a-t-il notamment indiqué.
Pour sa part, Mme Leila Hamman, représentante du CRA, a précisé que son institution avait l’habitude de mener ce genre d’opérations de solidarité durant les fêtes de l’Aïd afin d’offrir aux enfants hospitalisés une ambiance conviviale. « Notre but est de consoler les enfants malades, de leur donner la force d’affronter la maladie et d’adoucir leurs souffrances », relève-t-elle.  L’association française «Chaîne d’espoir», présente sur les lieux, a également partagé des moments privilégiés avec les enfants malades en distribuant à ces innocents des cadeaux pour ne pas se sentir délaissés.  « A travers ce petit geste sympathique, de proximité et d’affection, il y a lieu de soutenir et de conforter les enfants qui fêtent l’Aïd loin de leur famille », souligne  la présidente de l’association Mme Nacéra Bouderrich,e tout en précisant que son association menait depuis neuf ans ce genre d’opérations en distribuant des jouets et des vêtements aux malades. Pour les trois associations, afin de rendre espoir, « il suffit d’un geste, d’un regard, de petites choses qu’on pourrait offrir ou même d’un sourire ».
Ceci dit, ces visites ont mis du baume au cœur de ces innocents, mais aussi de leurs parents qui prennent soin de leurs enfants ayant pu surpasser la maladie. Face à la volonté de ces enfants qui se battent tous les jours contre la maladie, chacun se surprend à implorer Dieu de les guérir. Ensuite, c’est au tour des visites aux proches et amis de prendre le relais, permettant à tous et toutes de se rencontrer, de s’échanger les vœux et, partant, de goûter aux gâteaux et friandises préparés pour la circonstance.  
A ce propos, une mention spéciale doit être accordée aux différents corps de sécurité (Police et Gendarmerie nationales), à la Protection civile et aux services de santé qui ont travaillé durant ces deux jours au niveau du CHU Mustapha-Pacha et qui ont veillé au bon déroulement de la fête.
 Saha Aïdkoum !
Sarah SOFI
 

DONNEZ VOTRE AVIS

Il n'y a actuellement aucune réaction à cette information. Soyez le premier à réagir !

S'inscrire
Presedant
Suivent
 

Donnez votre avis

Aidez nous à améliorer votre site en nous envoyant vos commentaires et suggestions