mercredi 17 juillet 2019 22:43:15

Accidents de la route, M. Tou : «Application rigoureuse du code de la route»

Le ministre des Transports, Amar Tou, a insisté, hier à Mostaganem, sur la rigueur dans l’application du code de la route en vue de réduire les accidents de la circulation.

PUBLIE LE : 05-08-2013 | 0:00
D.R

Le ministre des Transports, Amar Tou, a insisté, hier à Mostaganem, sur la rigueur dans l’application du code de la route en vue de réduire les accidents de la circulation. Lors d’une rencontre d’évaluation des accidents de la circulation, organisée à l’initiative du ministère des Transports, le ministre a insisté sur la répression sans oublier la sensibilisation sur l’impérative application du code de la route pour réduire les accidents. Il a ajouté que le parc national automobile dépassera 8 millions de véhicules à la fin de l’année en cours, signalant que l’Algérie occupe la 12e place parmi les pays arabes pour ce qui est du nombre d’accidents de la circulation et le troisième au niveau du Maghreb arabe, la 42e en Afrique et la 98e au niveau mondial. Il a précisé que 71 % des accidents de la circulation sont causés par le facteur humain et que les camions ne représentent que 3 % du nombre d’accidents et 45 % du taux de décès. M. Tou a insisté sur la nécessité de dédoubler les grands axes routiers, soutenant que le plus grand nombre d’accidents survient en dehors des villes. Il a souligné également la nécessité d’activer les auto-écoles, et permettre aux services de la gendarmerie nationale d’acquérir de nouveaux équipements modernes pour contrôler le poids et la vitesse des véhicules. Le ministre a soutenu, à ce propos, qu’un chronotachygraphe sera introduit « très bientôt » pour enregistrer la vitesse, les temps de conduite et de repos surtout pour les bus et camions, précisant que ces mesures devront contribuer à réduire le nombre d’accidents de la route dans le pays. Selon les statistiques du Centre national de prévention et de sécurité routière, il a été relevé, au premier semestre de l’année en cours, 2.005 morts et 32.272 blessés dans 20.316 accidents de la circulation survenus dans le pays, soit une hausse de 0,70% du nombre de morts, 1,79% du nombre de blessés et 1,01% des accidents par rapport à la même période de 2012. Le centre impute les causes des accidents à l’excès de vitesse, aux dépassements dangereux, au non-respect des passages piétons, à la distance de sécurité et aux manœuvres dangereuses. Cette rencontre a été marquée par la présentation d’un exposé sur le système de collecte de données sur les accidents de la circulation effectué par un laboratoire de la sécurité routière de l’université de Mostaganem, le bilan des accidents de la circulation des services de la gendarmerie nationale, de la sûreté nationale et de la protection civile. Le ministre a procédé, par ailleurs, au lancement des travaux de réalisation du tramway de Mostaganem.
 

DONNEZ VOTRE AVIS

Il n'y a actuellement aucune réaction à cette information. Soyez le premier à réagir !

S'inscrire
Presedant
Suivent
 

Donnez votre avis

Aidez nous à améliorer votre site en nous envoyant vos commentaires et suggestions