mercredi 13 novembre 2019 02:03:17

Circoncision de 350 enfants de familles démunies : Au rythme de la zorna

L’entreprise nationale Sonatrach a pris en charge la circoncision de 350 enfants issus de familles démunies à travers le territoire national dans le cadre de ses actions de solidarité pendant le mois sacré du Ramadan, a annoncé samedi dernier à Alger la direction des œuvres sociales de l'entreprise.

PUBLIE LE : 05-08-2013 | 0:00
D.R

L’entreprise nationale Sonatrach a pris en charge la circoncision de 350 enfants issus de familles démunies à travers le territoire national dans le cadre de ses actions de solidarité pendant le mois sacré du Ramadan, a annoncé samedi dernier à Alger la direction des œuvres sociales de l'entreprise.

L'opération s'est déroulée vendredi et samedi au niveau des neuf centres médico-sociaux de l'entreprise (Alger, Arzew, Biskra, Bejaia, Hassi R'mel, In Amenas, et Boumerdès), a affirmé le directeur des œuvres sociales de la Sonatrach, Mohammed Hessairi. Par ailleurs, le PDG de Sonatrach, Abdelhamid Zerguine, qui a supervisé l'opération à Alger, a souligné la nécessité de faire bénéficier le plus grand nombre d'enfants issus de familles démunies, qui seront pris en charge par l'entreprise durant les prochaines années. En 2012, Sonatrach avait pris en charge la circoncision de 271 enfants issus de familles démunies. L'opération s'est déroulée dans une ambiance festive au rythme de la Zorna. Des jouets ont été offerts aux enfants qui ont profité des numéros présentés par un clown invité à la cérémonie.

Des chirurgiens refusent de circoncire des enfants hémophiles
La présidente de l'Association nationale des hémophiles, Latifa Lamhene, a déploré le refus de certains chirurgiens de circoncire les enfants souffrant d'hémophilie de crainte de mettre leur vie en danger en raison d'hémorragie prolongée. En marge de la cérémonie de circoncision de 25 enfants hémophiles vendredi soir au Palais des expositions (Pins maritimes, Alger), Mme Latifa Lamhene a mis en garde les chirurgiens qui refusent de circoncire ces enfants. Refuser de circoncire des enfants hémophiles pourrait causer un drame social car les parents se verront alors contraints de s'adresser à des gens non spécialisés, a-t-elle tenu à faire remarquer. Elle a précisé à ce propos, que 15 enfants hémophiles n'ont pas trouvé de chirurgiens disposés à les prendre en charge. L'hémophilie est une affection héréditaire qui se caractérise par des hémorragies prolongées dues à l'absence d'un facteur de coagulation (8 et 9) dans le sang. L'hémophile nécessite une prise en charge spéciale en cas d'accident ou d'intervention chirurgicale. Selon Mme Lamhene, 7% des enfants s'avèrent hémophiles lors de leur circoncision notamment durant le mois de Ramadhan lors duquel sont organisées des opérations de circoncision collectives. Elle a dans ce sens, appelé au strict respect des recommandations du ministère de la Santé, de la Population et de la Réforme hospitalière qui, chaque année pendant le mois de Ramadan, met en garde contre la circoncision des enfants en dehors des blocs opératoires et sans analyses médicales préalables. Elle a cité l'exemple du bébé jumeau de 18 mois décédé après une opération de circoncision sans analyses médicales préalables. L'enfant était atteint d'hémophilie. D'autre part, la Fédération mondiale de l'hémophilie (FMH) a révélé, selon ses estimations, que 1% de la population du monde souffre d'absence du facteur de coagulation du sang. Par ailleurs, 13 garçons de la ville d'El Khroub ont connu des complications graves dont trois ont dû subir une ablation partielle de l'appareil génital lors d'une circoncision collective de 80 enfants en 2005. Depuis, le ministère de la Santé a donné instruction en vertu de laquelle seul le chirurgien peut procéder à une opération de circoncision.
 

DONNEZ VOTRE AVIS

Il n'y a actuellement aucune réaction à cette information. Soyez le premier à réagir !

S'inscrire
Presedant
Suivent
 

Donnez votre avis

Aidez nous à améliorer votre site en nous envoyant vos commentaires et suggestions