mardi 20 aot 2019 02:12:14

Réalisation de la raffinerie de Tiaret : Lancement des travaux avant fin 2013

Le lancement de la réalisation de la raffinerie de Tiaret, dotée d’une capacité de traitement de cinq millions de tonnes de brut par an, est prévu avant fin 2013 pour être livrée vers 2017.

PUBLIE LE : 03-08-2013 | 23:00
D.R

Le lancement de la réalisation de la raffinerie de Tiaret, dotée d’une capacité de traitement de cinq millions de tonnes de brut par an, est prévu avant fin 2013 pour être livrée vers 2017.

Le Premier ministre, Abdelmalek Sellal avait annoncé jeudi dernier, lors d’une visite de travail dans cette wilaya, la décision des pouvoirs publics de lancer la réalisation de cette raffinerie, qui aura une capacité de traitement de cinq millions de tonnes de pétrole brut par an, pour produire différents types de carburants. «Les études géotechniques sont achevées et les travaux d’aménagement de cette raffinerie, qui va produire du carburant, seront lancés avant la fin de l’année en cours», affirmait M. Sellal lors d’une rencontre avec les représentants de la société civile de cette wilaya. Ce projet permettra à la région d’entrer dans une «nouvelle dynamique», a estimé le Premier ministre qui a appelé les investisseurs locaux à contribuer davantage au développement du secteur industriel. Devant être réalisée dans la daïra de Sougueur sur une superficie de 1.411 ha dont 300 ha pour l’unité de raffinage, le future complexe pétrolier sera livré à l’horizon 2017, et permettra la création de 10.000 emplois directs et indirects, selon des projections officielles. Une enveloppe de 220 milliards de dinars a été consacrée à ce projet qui devrait permettre à terme de réduire sensiblement les importations du pays en produits pétroliers en renforçant les capacités nationales de raffinage. La raffinerie de Tiaret produira des dérivés du gaz de pétrole liquéfié dont le propane, le gasoil léger, le fuel et ses dérivés, les lubrifiants et le nafta dont est extrait l’essence normal et super, en plus du kérosène et autres produits. Par ailleurs, le projet de réalisation de cette infrastructure s’inscrit dans le cadre d’un plan de réalisation et de mise à niveau de raffineries pour augmenter la capacité nationale de raffinage à plus de 44 millions de tonnes à l’horizon 2018 contre 27 millions de tonnes actuellement. Ce programme permettra de répondre à la demande nationale en carburants pour une durée de dix ans et améliorer la qualité des produits dérivés du pétrole pour préserver l’environnement, avait assuré récemment Youcef Yousfi, ministre de l’Energie et des Mines. Le programme de renforcement des capacités nationales de raffinage vise à assurer un apport supplémentaire de 18 millions de tonnes équivalent pétrole (TEP). Ce programme, conçu par le groupe Sonatrach en collaboration avec le ministère de l’Energie et des Mines, prévoit notamment la réalisation, à court et moyen termes, de trois à quatre nouvelles raffineries totalisant une capacité supplémentaire totale de 18 millions de TEP.
 

DONNEZ VOTRE AVIS

Il n'y a actuellement aucune réaction à cette information. Soyez le premier à réagir !

S'inscrire
Presedant
Suivent
 

Donnez votre avis

Aidez nous à améliorer votre site en nous envoyant vos commentaires et suggestions