mercredi 23 octobre 2019 08:59:55

Fédération nationale de la santé publique : Faire aboutir les revendications des travailleurs

La fédération nationale des travailleurs de la santé publique affilié à l’Union générale des travailleurs algériens UGTA, a tenu hier une rencontre d’évaluation de toute les questions liées aux revendication légitimes des travailleurs de la santé publique, et décider des actions à entamer lors de la prochaine rentrée sociale.

PUBLIE LE : 30-07-2013 | 23:00

La fédération nationale des travailleurs de la santé publique affilié à l’Union générale des travailleurs algériens UGTA, a tenu hier une rencontre d’évaluation de toute les questions liées aux revendication légitimes des travailleurs de la santé publique, et décider des actions à entamer lors de la prochaine rentrée sociale.
Cette rencontre élargie à tous les cadres syndicaux représentants les travailleurs de la santé, a été l’occasion pour les syndicalistes d’évoquer les différents problèmes dont souffre le secteur.
Lors de son intervention, le secrétaire général de l’Union nationale de la santé et de la sécurité sociale, Salah Rouabia, a appelé la différente section syndicales du secteur à l’unité afin de faire aboutir les revendications légitimes des travailleurs, qui en dépit des différents mouvements de protestation initiée par le FNTSP, n’ont pas été réalisés.
« Nous devons faire de notre fédération une partie prenante dans les décisions relatives à la situation des travailleurs qu’elle représente », a-t-il dit.
Il rappelé par ailleurs les différentes revendications socioprofessionnelles des travailleurs, qui n’ont toujours pas été réglées.
Celles-ci porte essentiellement sur la révision du statut particulier de la corporation qui regroupe les agents de sécurité, de l’administration, des agents de nettoyage et des chauffeurs relevant du secteur de la santé publique.
Ces derniers se considèrent lésés par ce statut et demandent la révision du régime indemnitaire et la généralisation de la prime de contagion à l’ensemble des catégories.
La Commission nationale des corps communs réclame pour sa part l’intégration du personnel en contrat à durée indéterminée et ceux payés à l’heure et les postes d’emploi de certaines catégories, en raison de la tendance au recours à la sous-traitance dans plusieurs domaines comme celui de la sécurité ou du nettoyage. Tous ces points seront évoqués, selon M. Rouabia, lors de la prochaine tripartite qui aura lieu le mois de septembre prochain.
Salima Ettouahria

DONNEZ VOTRE AVIS

Il n'y a actuellement aucune réaction à cette information. Soyez le premier à réagir !

S'inscrire
Presedant
Suivent
 

Donnez votre avis

Aidez nous à améliorer votre site en nous envoyant vos commentaires et suggestions