samedi 20 juillet 2019 19:56:03

Projet d’usine automobile « Renault Algérie » : 13 entreprises de sous-traitance d’Oran retenues

Treize (13) entreprises publiques et privées de sous-traitance d’Oran ont été retenues dernièrement dans le cadre du projet de l’usine automobile «Renault Algérie» qui sera implanté dans la daïra d’Oued Tlélat

PUBLIE LE : 31-07-2013 | 0:00
D.R

Treize (13) entreprises publiques et privées de sous-traitance d’Oran ont été retenues dernièrement dans le cadre du projet de l’usine automobile «Renault Algérie» qui sera implanté dans la daïra d’Oued Tlélat, a indiqué le directeur de l’industrie et de la petite et moyenne entreprise, et de la promotion de l’investissement de la wilaya, Abderrahim Khaldoun. Ces entreprises spécialisées dans plusieurs créneaux, dont le caoutchouc, les batteries et le plastique, font partie de plus de 26 entreprises au niveau national retenues par le comité chargé d’identifier les entreprises de sous-traitance de ce projet, a souligné à l’APS, M. Khaldoun. Cette opération intervient dans le cadre des objectifs de concrétisation du projet de l’usine «Renault Algérie» qui seront concentrés sur l’intégration nationale de ce genre de projets. Le Premier ministre, Abdelmalek Sellal, avait insisté, en inspectant en avril dernier le projet de réalisation de l’usine Renault, lors de sa visite dans la wilaya d’Oran, sur la nécessité d’intégrer des entreprises nationales en sous-traitance dans le cadre de ce projet. Par ailleurs, l’installation du projet de l’usine enregistre un avancement selon le calendrier et le plan fixé avec la mise en place de la base de vie, selon le directeur de la PME. Le projet de réalisation de l’usine, qui concrétisera l’accord signé en décembre dernier à Alger, à l’occasion de la visite du président français François Hollande, s’étend sur une superficie de 151 hectares. Une production de 25.000 véhicules par an est prévue dans une première phase avant d’atteindre 75.000 voitures/an. L’usine bénéficiera d’une meilleure plateforme technologique de la société Renault, ce qui permettra la production d’une voiture avec les mêmes critères en vigueur en France. La première voiture «Renault Algérie» sortira d’Oued Tlélat, en novembre 2014.
 

DONNEZ VOTRE AVIS

Il n'y a actuellement aucune réaction à cette information. Soyez le premier à réagir !

S'inscrire
Presedant
Suivent
 

Donnez votre avis

Aidez nous à améliorer votre site en nous envoyant vos commentaires et suggestions