mercredi 24 juillet 2019 04:44:06

Incendie hier soir à la tour de contrôle de l’aéroport international Houari-Boumediene : Le trafic a repris

Un incendie s’est déclaré, hier vers 18h29, au niveau de la tour de contrôle de l’aéroport international Houari-Boumediene. Une fumée s’échappant de l’édifice était visible de loin, selon des témoins. L’aérogare a été évacuée.

PUBLIE LE : 30-07-2013 | 0:00
D.R

Un incendie s’est déclaré, hier vers 18h29, au niveau de la tour de contrôle de l’aéroport international Houari-Boumediene. Une fumée s’échappant de l’édifice était visible de loin, selon des témoins. L’aérogare a été évacuée.

À l’origine de ce sinistre, un court-circuit dans l’un des climatiseurs de la tour de contrôle avant que le feu n’atteigne un second climatiseur. Immédiatement après l’alerte, les élements de la Protection civile étaient sur place pour combattre ce début d’incendie et le circonscrire avant qu’il ne prenne de l’ampleur. D’ailleurs, selon le lieutenant- colonel Achour, de la cellule de communication de la Protection civile, «les éléments de l’unité interne qui a intervenu étaient sur place dans les minutes qui ont suivi le début de l’incendie». Cette unité est composée, entre autres, d’une dizaine d’ambulances et de moyens importants d’extinction, de secours et d’évacuation. On ne dénombre aucune victime. Le ministre des Transports, M. Amar Tou, s’est rendu immédiatement sur les lieux pour rassurer les voyageurs et s’enquérir de la situation. Il était accompagné par MM. Allache, directeur de l’EGSA, et Youcef Safir, DG de l’établissement de navigation aérienne. Ainsi, le ministre a affirmé que l’essentiel des équipements «n’ont pas été endommagés par les flammes». La direction de l’aéroport, quant à elle, a pris les mesures nécessaires envers les voyageurs. Ainsi, quatre vols, seulement, ont été annulés. Il s’agit de trois vols d’Aigle Azur vers Paris, Marseille et Lyon, et d’un autre d’Air Algérie vers Djeddah. Ces vols ont été reprogrammés pour aujourd’hui. Concernant la prise en charge des voyageurs, M. Amar Tou a précisé que ces derniers ont été tous logés à l’Hôtel de l’aéroport.  Par ailleurs, le ministre a fait part de l’extension de l’aéroport pour atteindre, en 2018, une capacité de 18 millions de passagers par an. En plus de la construction de cinq nouvelles tours de contrôle à Alger, Oran, Ghardaïa, Tamanrasset et Ouargla.  
Fouad Irnatène

DONNEZ VOTRE AVIS

Il n'y a actuellement aucune réaction à cette information. Soyez le premier à réagir !

S'inscrire
Presedant
Suivent
 

Donnez votre avis

Aidez nous à améliorer votre site en nous envoyant vos commentaires et suggestions