mardi 14 juillet 2020 00:44:37

Concours international algérien de récitation du Coran : Le coup d’envoi a été donné hier à Dar El Imam

La 10e édition du concours international algérien de récitation psalmodie et interprétation du Coran s’est ouverte hier à l’institut Dar El Imam de Mohammadia (El Harrach)...

PUBLIE LE : 30-07-2013 | 0:00
Ph : T. Rouabah

La 10e édition du concours international algérien de récitation psalmodie et interprétation du Coran s’est ouverte hier à l’institut Dar El Imam de Mohammadia (El Harrach), dans une ambiance de piété et de ferveur religieuse, sous la présidence de Dr Bouabdallah Ghlamallah, ministre des Affaires religieuses et du Wakf, et en présence de plusieurs membres du gouvernement, de personnalités nationales, de cadres du ministère et des représentants du corps diplomatique étranger à Alger. Placée sous le haut patronage du Président de la République, Abdelaziz Bouteflika, cette grande compétition culturelle, qui se déroulera du 29 juillet au 04 août 2013 accueille cette année des candidats et candidates âgés de moins de 25 ans, provenant de 49 pays et communautés musulmanes dont l’Algérie, ce qui constitue en fait un nouveau record de participation.  
Prenant la parole à cette occasion, Dr Bouabdallah Ghlamallah, ministre des Affaires religieuses et du Wakf, a mis l’accent sur les hautes valeurs de l’islam, de la fraternité, de la foi islamique pour faire l’éloge de l’unité de la Nation musulmane, et des diverses opportunités comme ce concours culturel et religieux pour rassembler, consolider davantage les liens entre les musulmans dans le monde. Il a ajouté que grâce à son attachement profond à la religion musulmane, et au saint Coran, le peuple algérien est parvenu à résister farouchement face à l’occupant colonial pendant 132 ans, avant d’arracher sa liberté et son indépendance. Le ministre devait ensuite préciser que tout le mérite revient au Président Abdelaziz Bouteflika d’avoir créé et encouragé ce concours international de récitation, psalmodie et interprétation du Coran, qui en est aujourd’hui à sa dixième édition. Il a ensuite rappelé que ce concours culturel se décline en deux formules : parallèlement à la tenue de cette compétition internationale, un concours national de récitation et de psalmodie du Coran est ouvert sur les lieux à titre d’encouragement aux récitants (es), âgés de moins de 15 ans. La cérémonie de remise des prix aura lieu durant « Leïlat El Qadr », correspondant à la nuit du 27e jour de Ramadhan. Enfin, précisons qu’un prix de 1.000.000 dinars (transférables) sera attribué au meilleur récitant du Livre saint, 800.000 dinars iront au second et 750.000 DA au troisième.
Tirant profit de l’aide et du soutien matériel et financier accordé par l’Etat à l’enseignement coranique,  les récitants (es) algériens se distinguent de plus en plus aux concours internationaux de mémorisation et de psalmodie du Coran, organisés chaque année dans les pays arabes et musulmans. Dernier en date, l’ancien lauréat de l’émission TV « Forsane El Kor’ane » Yacine Iamrane, a décroché il y a quelques mois le grand prix de récitation du Coran de l’émirat du Koweït.  
Mourad A.

DONNEZ VOTRE AVIS

Il n'y a actuellement aucune réaction à cette information. Soyez le premier à réagir !

S'inscrire
 

Donnez votre avis

Aidez nous à améliorer votre site en nous envoyant vos commentaires et suggestions